Course - Vettel surprend Hamilton après le chaos du départ

partages
commentaires
Course - Vettel surprend Hamilton après le chaos du départ
Par : Benjamin Vinel
26 août 2018 à 14:38

Sebastian Vettel s'est imposé à Spa-Francorchamps pour la troisième fois de sa carrière lors d'une course parfaitement maîtrisée. Il réduit l'écart sur Lewis Hamilton, son dauphin du jour, au championnat.

Fernando Alonso, McLaren MCL33 lors de l'accident du départ
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Fernando Alonso, McLaren MCL33 décolle au départ
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 et Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
L'accident de Fernando Alonso, McLaren MCL33 au départ
Charles Leclerc, Sauber C37
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18 et Sergey Sirotkin, Williams FW41
Fernando Alonso, McLaren MCL33
L'accident de Fernando Alonso, McLaren MCL33 au départ
Sergey Sirotkin, Williams FW41, et Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11, devant Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
L'accident de Fernando Alonso, McLaren MCL33 au départ
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, devant Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM1, et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18 et Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 et Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Marcus Ericsson, Sauber C37
L'accident de Fernando Alonso, McLaren MCL33 au départ
Lance Stroll, Williams FW41 et Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33 et Fernando Alonso, McLaren MCL33
Le halo de Charles Leclerc, Alfa Romeo Sauber C37, a été abîmé dans l'accident
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18

Les principaux candidats au titre, Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, occupaient la première ligne devant les Force India d'Esteban Ocon et Sergio Pérez, qui monopolisaient la seconde à la surprise générale après une Q3 perturbée par la pluie. Romain Grosjean complétait le top 5 devant la Ferrari de Kimi Räikkönen, alors que Valtteri Bottas s'élançait du fond de grille en raison de pénalités moteur. Le top 10 a pris le départ en pneus supertendres, le reste en tendres à l'exception de Carlos Sainz en mediums.

Lire aussi :

Carnage au départ

Un énorme accident a eu lieu au premier virage, lorsque Fernando Alonso a été percuté par un Nico Hülkenberg en perdition au freinage. La McLaren a ensuite spectaculairement décollé sur la Sauber de Charles Leclerc, brisant l'aileron arrière de Daniel Ricciardo au passage. Seul ce dernier a pu continuer la course après un long arrêt au stand, les trois autres pilotes étant contraints à l'abandon. Juste avant, Valtteri Bottas avait endommagé son aileron avant en heurtant une Williams, alors qu'à la sortie de La Source, un contact... avec Ricciardo a provoqué une crevaison sur la Ferrari de Kimi Räikkönen.

La course a logiquement été neutralisée par la voiture de sécurité, avant quoi les quatre leaders avaient abordé le freinage des Combes à quatre de front ! Placé à l'intérieur grâce à l'aspiration, Esteban Ocon a finalement dû laisser passer ses rivaux, et c'est Sebastian Vettel qui s'est emparé de la tête de la course devant Lewis Hamilton et Sergio Pérez. Max Verstappen était cinquième devant les Haas de Romain Grosjean et Kevin Magnussen, Pierre Gasly complétant le top 8.

Le Safety Car s'est effacé à la fin du quatrième tour. Les écarts se sont rapidement creusés dans le top 4, Verstappen prenant quant à lui l'avantage sur Ocon, son rival de Formule 3 en 2014, au septième tour aux Combes, avec l'aide du DRS. Trois boucles plus tard, le Néerlandais s'est défait de Pérez de la même façon.

Après dix tours de course, Vettel menait avec trois secondes d'avance sur Hamilton, 13 sur Verstappen, 15 sur Pérez, 19 sur Ocon et 21 sur Grosjean. Bottas, de son côté, était remonté au 11e rang.

Au 20e passage, l'écart entre Vettel et Hamilton restait sensiblement identique. En revanche, Verstappen se retrouvait relégué à 18 secondes du leader, Pérez à 33, Ocon à 37 et Grosjean à 43. Bottas poursuivait sa remontée, désormais huitième à 47 secondes.

Hamilton tente l'undercut

Hamilton était le premier des hommes de tête à rentrer au stand, chaussant les pneus tendres à la fin du 21e tour. Forcément, Vettel l'a imité au tour suivant pour se protéger de l'undercut – avec succès, puisqu'il a repris la piste en tête, de justesse, devant Verstappen et Hamilton ! Ce dernier s'est aisément défait de la Red Bull grâce à ses gommes neuves et se retrouvait à moins de deux secondes de son rival pour le titre. Un écart qui a toutefois crû progressivement pour atteindre cinq secondes au 30e passage.

Derrière les top teams, la salve d'arrêts au stand n'a pas énormément changé la hiérarchie. Relégué à près d'une minute du leader, Pérez menait ce groupe au quatrième rang avec cinq secondes d'avance sur Ocon, sept sur Bottas, 12 sur Grosjean, 22 sur Magnussen et 26 sur Gasly. Le pilote Mercedes a finalement pris l'avantage sur les Force India, mais sur le fil, puisqu'il n'a doublé Pérez qu'au 40e tour, aux Combes.

Vettel, la force tranquille

En tête, Vettel maîtrisait son sujet. Après avoir lentement mais sûrement creusé l'écart, le pilote Ferrari a remporté la victoire avec 11 secondes d'avance sur Hamilton, son 52e succès – ce qui le place devant Alain Prost dans l'Histoire. Un Verstappen complètement esseulé complétait le podium devant Bottas et les deux Force India.

Force India, justement, s'est d'emblée propulsé à la neuvième place du championnat des constructeurs pour la première course de ce qui était officiellement une nouvelle équipe, juste derrière Sauber, qui s'est maintenu devant grâce au point marqué par Marcus Ericsson. Les trois Français étaient dans le top 10, puisqu'Ocon, Grosjean et Gasly se sont classés respectivement sixième, septième et neuvième.

Belgium GP de Belgique

  Pilote Équipe Temps Points
1 Germany Sebastian Vettel Ferrari 44 tours 25
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 11.061 18
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 31.372 15
4 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'03.605 12
5 Mexico Sergio Pérez Force India 1'11.023 10
6 France Esteban Ocon Force India 1'19.520 8
7 France Romain Grosjean Haas 1'25.953 6
8 Denmark Kevin Magnussen Haas 1'27.639 4
9 France Pierre Gasly Toro Rosso 1'45.892 2
10 Sweden Marcus Ericsson Sauber 1 tour 1
11 Spain Carlos Sainz Jr. Renault 1 tour  
12 Russian Federation Sergey Sirotkin Williams 1 tour  
13 Canada Lance Stroll Williams 1 tour  
14 New Zealand Brendon Hartley Toro Rosso 1 tour  
15 Belgium Stoffel Vandoorne McLaren 1 tour  
Ab Australia Daniel Ricciardo Red Bull    
Ab Finland Kimi Räikkönen Ferrari    
Ab Monaco Charles Leclerc Sauber    
Ab Spain Fernando Alonso McLaren    
Ab Germany Nico Hülkenberg Renault    

 

Prochain article Formule 1
Alonso : "La dernière fois, Grosjean a été suspendu"

Previous article

Alonso : "La dernière fois, Grosjean a été suspendu"

Next article

Sebastian Vettel élu "Pilote du Jour" du GP de Belgique 2018

Sebastian Vettel élu "Pilote du Jour" du GP de Belgique 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Catégorie Course
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Résumé de course