Course : Webber sur une autre planète

Il fait plus chaud ce dimanche au Nürburgring

Il fait plus chaud ce dimanche au Nürburgring. 18° dans l'air, 28° sur la piste, et malgré le soleil qui perce les nuages, il y a des chances de pluie cet après-midi, avec 74% d'humidité.

Glock s'élancera des stands. Il était vingtième sur la grille après sa pénalité de la veille. Les feux s'éteignent, c'est parti. Excellent départ d'Hamilton et de Barrichello, qui touche Webber ! Hamilton sort large au premier virage, il a crevé un pneu. Barrichello passe en tête.

De gros bouleversements en tête de ce Grand Prix. Barrichello occupe la tête, devant Webber, Kovalainen, Button, Massa, Vettel. Ce dernier part à la faute en essayant de dépasser Massa. A noter que Sutil tient bon, il est 8ème.

Button coince derrière Kovalainen, ce qui fait les affaires des deux hommes de tête. Massa et Vettel reviennent sur le britannique, la lutte à quatre se précise.

La course est quant à elle gâchée par la FIA, qui pénalise Webber d'un drive through pour sa touchette du départ, ce qui va laisser Barrichello seul en tête. Fisichella passe Alonso et revient fort sur Kubica. Button, qui n'arrive pas à chauffer ses pneus, rentre plus tôt que prévu et ressort des stands en 14ème position.

Barrichello en fait de même pendant que Webber effectue sa pénalité. C'est chaud entre Barrichello et Massa dans la dernière chicane du circuit ! Kovalainen entre dans les stands. Webber doit maintenant cravacher et profiter du fait que Barrichello soit coincé derrière Massa pour prendre de l'avance.

Button revient comme un boulet de canon pour refaire son retard. Bourdais au ralenti, la course est terminée pour lui. C'était peut être le dernier Grand Prix du pilote français. Webber aux stands, pneus durs pour l'australien.

Il reprend la piste en 8ème position, derrière Kubica. Button revient sur les deux hommes et s'impatiente ! Kubica aux stands, Webber a maintenant dix secondes de retard sur Barrichello, mais il lui reprend une seconde au tour ! Incroyable, Sutil est potentiellement sur podium, mais il ne s'est pas encore arrêté.

Massa aux stands. Presque tout le monde a effectué son premier arrêt ravitaillement. Sutil et Räikkönen s'accrochent, quel dommage pour le pilote allemand qui se retrouve avec un bout d'aileron avant en moins. Il est obligé de repasser par les stands pour changer d'aileron, quel dommage pour le pilote Force India qui réalisait jusque là un véritable exploit.

Tout le monde s'est arrêté sauf Glock, nous sommes à la mi-course. Barrichello est toujours en tête, Webber le suit de près. Button complète le podium et Vettel est quatrième. Button aux stands. Stratégie à trois arrêts pour le leader du championnat.

Webber reprend la tête après que Barrichello ait effectué son deuxième arrêt ravitaillement. Räikkönen au ralenti, ce qui place Fisichella dans les points ! Alonso se débarasse de Glock, qui n'a toujours pas ravitaillé.

Räikkönen rentre aux stands, c'est terminé pour le champion 2007. Alonso rentre dans les points et fait parti des plus rapides en piste actuellement, avec Webber, qui de son côté creuse l'écart.

Nouveau rebondissement, il commence à pleuvoir à certains endroits du circuit. Alonso harcèle Kovalainen pour la septième place. Le finlandais passe par les stands, Alonso va pouvoir effectuer quelques tours qualif'.

Webber chausse un dernier train de pneus et ravitaille une dernière fois. Il ressort derrière Vettel, en deuxième position. Au tour suivant, son équipier s'arrête et il reprend la tête. Button a encore et toujours des problèmes avec ses pneumatiques et doit les chauffer en course.

Il reste 12 tours, tout est encore possible. Webber est largement en tête tandis que les positions des Brawn GP sont menacées par Massa et Alonso, qui réalise a l'instant le meilleur tour en course, en 1:33.744.

On se prépare chez Brawn pour accueillir Button et Barrichello. Alonso est déchainé ! 1:33.365 pour l'espagnol qui se rapproche des pilotes qui le devancent.

Plus loin, Kovalainen fait le blocus pour sauver le point de la 8ème place. Il n'y a que 4 secondes entre Kovalainen, 8ème et Fisichella, 12ème.

Plus que 5 tours, Alonso est maintenant dans l'aspiration de Barrichello. Dernier tour, le pilote Renault ne trouve toujours pas l'ouverture. Devant, Webber assure et se dirige vers sa première victoire en F1, enfin !

Il passe la ligne, c'est fait. Mark Webber remporte son premier Grand Prix de F1, devant son coéquipier Vettel et Felipe Massa sur sa Ferrari. Rosberg termine 4ème. Suivent Button, Barichello, Alonso et Kovalainen.

Très bonne opération pour Red Bull Racing qui domine désormais ce championnat alors que Brawn GP a semblé en difficulté tout le week end. Et que dire de Ferrari, McLaren ou Renault qui semblent revenir doucement sur les écuries de tête. Une course fantastique qui laisse présager une deuxième partie de championnat fantastique.

Pos Pilotes Equipes Tours Ecart Points
01 M. Webber RBR 60 - 10
02 S. Vettel RBR 60 + 9.2 secs 8
03 F. Massa Ferrari 60 + 15.9 secs 6
04 N. Rosberg Williams 60 + 21.0 secs 5
05 J. Button Brawn 60 + 23.6 secs 4
06 R. Barrichello Brawn 60 + 24.4 secs 3
07 F. Alonso Renault 60 + 24.8 secs 2
08 H. Kovalainen McLaren 60 + 58.6 secs 1
09 T. Glock Toyota 60 + 61.4 secs
10 N. Heidfeld BMW Sauber 60 + 61.9 secs
11 G. Fisichella Force India 60 + 62.3 secs
12 K. Nakajima Williams 60 + 62.8 secs
13 N. Piquet Renault 60 + 68.3 secs
14 R. Kubica BMW Sauber 60 + 69.5 secs
15 A. Sutil Force India 60 + 71.9 secs
16 S. Buemi Toro Rosso 60 + 90.2 secs
17 J. Trulli Toyota 60 + 90.9 secs
18 L. Hamilton McLaren +1 + 1 Tour
Ret K. Räikkönen Ferrari + 26 Tours
Ret S. Bourdais Toro Rosso + 42 Tours

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Felipe Massa
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Toro Rosso , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités