Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

La réglementation 2017 a eu un "coût énorme" chez Red Bull

partages
commentaires
La réglementation 2017 a eu un "coût énorme" chez Red Bull
Par :
24 déc. 2018 à 08:00

La nouvelle réglementation technique de la Formule 1, introduite en 2017, a accru les coûts engendrés par les écuries, comme le montre le bilan financier de Red Bull.

Les comptes de Red Bull Racing pour 2017 révèlent que les dépenses de l'équipe sont passées de 193 M£ (219,9 M€) l'année précédente à 226,7 M£ (257,1 M€), soit une augmentation de 17,4%. C'est exactement le même pourcentage chez Mercedes, qui a également vu ses dépenses s'accroître.

C'est notamment le département R&D (recherche et développement) qui a requis davantage de ressources en raison de ces nouvelles monoplaces plus larges, développant davantage d'appui aérodynamique. "C'est aussi simple que ça, le coût du changement est énorme en F1", déclare Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, à Motorsport.com. "On voit que cela a un impact sur toutes les équipes. Quand on délaisse une réglementation pour un changement de cette ampleur, c'est significatif."

Lire aussi :

Les comptes montrent par ailleurs que le chiffre d'affaires de RBR est passé de 197,9 M£ (224,4 M€) en 2016 à 231,3 M£ (262,3 M€). Cela inclut des fonds accrus provenant de la compagnie mère en Autriche, en plus des sponsors et des primes de fin de saison.

Red Bull a injecté 56,5 M£ (64,1 M€) dans son écurie, à comparer aux 40,6 M£ (46 M€) de l'année précédente. C'est un chiffre qui monte lentement mais sûrement depuis que Red Bull Racing ne remporte plus de titres mondiaux et voit ses primes baisser.

Ce chiffre est très comparable aux 60 M£ (68 M€) environ dont Daimler AG a fait don à Mercedes AMG F1 en 2017. Dans les deux cas, les chiffres indiquent que la compagnie mère a obtenu un bon retour sur investissement.

"La F1 continue de représenter une grande valeur ajoutée pour la marque", déclare Horner. "C'est la principale activité marketing du groupe Red Bull. La Formule 1 a une audience et une portée mondiales. Bien sûr, son audience sur internet est en pleine croissance. Red Bull, selon l'analyse de la F1 elle-même, est la marque numéro 1 du championnat. Donc en termes de retour sur investissement, la F1 fonctionne pour Red Bull, sinon il est évident qu'ils ne seraient pas là."

"Les chiffres seront meilleurs avec l'arrivée d'Aston Martin comme sponsor titre, et à nouveau l'an prochain. La contribution de Red Bull sera certainement stable."

L'équipe a fait de modestes bénéfices de 1,1 M£ (1,25 M€), par rapport aux 900'000 £ (1,02 M€) en 2016.

Le contexte financier de Red Bull Racing est complexifié par le rôle que joue l'entreprise sœur Red Bull Technology, qui est considérée comme fournisseur de RBR et de Toro Rosso. Red Bull Racing n'a que 58 employés, les personnes qui développent la voiture étant sous contrat avec Red Bull Technology.

Horner affirme que les chiffres liés à Red Bull Racing sont représentatifs, puisqu'ils incluent les paiements effectués à Red Bull Technology, dont il souligne l'implication dans "d'autres projets" que RBR et Toro Rosso.

Le chiffre d'affaires de RBT est passé de 247,7 M£ (281,1 M€) à 291,4 M£ (330,7 M€), tandis que les dépenses ont augmenté de 206,4 M£ (234,2 M€) à 244,2 M£ (277,1 M€) et les bénéfices ont augmenté de 3 M£ (3,4 M€) pour atteindre 11,3 M£ (12,2 M€). Le nombre d'employés de RBT est passé de 758 à 793.

Article suivant
Pour Verstappen, Hamilton n'est Champion que grâce à la Mercedes

Article précédent

Pour Verstappen, Hamilton n'est Champion que grâce à la Mercedes

Article suivant

Bilan 2018 - Famille Stroll, le gros coup de chance de Pérez ?

Bilan 2018 - Famille Stroll, le gros coup de chance de Pérez ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Adam Cooper