Crash de Leclerc : qu'est-ce qu'un moyeu de transmission ?

L'accident de Charles Leclerc lors de la séance de qualifications du Grand Prix de Monaco de F1, qui, selon Ferrari, est à l'origine de la rupture de la transmission qui l'a empêché de partir de la pole, laisse encore des questions sans réponses.

Crash de Leclerc : qu'est-ce qu'un moyeu de transmission ?

Ferrari a rapporté que le moyeu gauche de l'arbre de transmission était endommagé sur la voiture de Charles Leclerc, ce que l'équipe n'a découvert qu'après le tour de reconnaissance du pilote pour se rendre sur la grille de départ du Grand Prix de Monaco.

Cela ne faisait pas partie des vérifications de Ferrari avant la course, et donc le problème sous-jacent n'a pas été découvert avant une autopsie complète de la boîte de vitesses et des composants associés, qui a fait suite au forfait de Leclerc pour la course.

L'arbre de transmission est la partie de la voiture qui traduit l'effort mécanique produit par le moteur et les composants de l'unité de puissance en un entraînement des roues arrière. Cela se fait par l'intermédiaire de la boîte de vitesses et du différentiel.

Lire aussi :

Le différentiel est relié au moyeu de l'arbre de transmission ; la boîte de vitesses produit la bonne quantité d'entraînement en termes de régime et de couple, puis le différentiel offre aux arbres de transmission la possibilité de tourner à différentes vitesses dans les virages.

Le moyeu étant la partie de l'arbre de transmission qui transmet le mouvement aux roues arrière, toute détérioration de cette pièce réduit considérablement le rendement de l'unité de puissance et de la transmission. Leclerc l'a ressenti lors de son tour vers la grille de départ, ce qui l'a obligé à rentrer au stand, où le problème n'a pas pu être résolu à temps pour participer à la course.

Le moyeu de l'arbre de transmission est autorisé à se déplacer avec un minimum de friction grâce à l'utilisation de roulements, et tout dommage à ce niveau introduit alors une friction dans le système, ce qui signifie que l'accélération n'est plus fluide.

Cela peut aussi endommager l'arbre de transmission qui peut commencer à fléchir en raison de l'augmentation des vibrations produites. La voiture de Leclerc était donc non seulement incroyablement difficile à piloter mais présentait également un risque important de défaillance majeure.

Une question demeure sans réponse : comment le moyeu de transmission gauche a-t-il été endommagé par un impact survenu sur la droite de la SF21 ? Le crash s'étant produit de côté, une onde de choc a traversé la voiture de droite à gauche et il est donc probable que l'accident, via le différentiel, ait produit en réaction un choc qui a touché le moyeu, même si la partie exacte qui a subi des dégâts demeure pour le moment incertaine.

Au sein de l'arbre de transmission, il existe un certain nombre de jointures afin de lui permettre de s'incliner légèrement tout en assurant l'entraînement correct des roues, et elles sont rarement conçues pour subir un impact latéral tout en restant en un seul morceau.

Les dommages causés au moyeu de l'arbre de transmission n'ont pas été remarqués par Ferrari, qui ne s'attendait pas à ce que le côté gauche de la voiture soit endommagé, mais le remplacement de la boîte de vitesses aurait pu mettre le problème en évidence – même si la Scuderia prévoyait d'installer le même arbre de transmission – car un technicien aurait eu l'occasion d'inspecter le composant.

L'équipe italienne a depuis admis qu'elle modifierait ses procédures internes en cas d'accident et qu'elle étendrait sa vigilance à toutes les autres pièces qui pourraient être directement affectées.

partages
commentaires

Related video

Pirelli : Comment mener le développement avec le plafond budgétaire ?
Article précédent

Pirelli : Comment mener le développement avec le plafond budgétaire ?

Article suivant

Ces changements radicaux qui n'ont pas sauvé Mercedes à Monaco

Ces changements radicaux qui n'ont pas sauvé Mercedes à Monaco
Charger les commentaires