Crash-test réussi pour l'AlphaTauri AT03

L'écurie AlphaTauri a annoncé la validation d'une étape importante pour sa monoplace 2022.

Crash-test réussi pour l'AlphaTauri AT03

Pour l'heure, aucune écurie du plateau n'a encore annoncé de date précise de présentation officielle. Tout juste sait-on que Ferrari dévoilera sa nouvelle monoplace le mois prochain, à une date qui doit encore être fixée "entre le 16 et le 18 février". En revanche, en ce début d'année, les habituels signes des avancées respectives des uns et des autres émanent des usines, au compte-gouttes et avec l'envie soit de faire du teasing, soit de rassurer sur la tenue du planning. 

Ce mercredi, c'est AlphaTauri qui a annoncé le passage d'une étape toujours importante pour une nouvelle F1, à savoir sa réussite au crash-test de la FIA. Ce processus est obligatoire, sans quoi une monoplace ne peut même pas participer aux essais hivernaux. Ils auront lieu cette année en deux temps, d'abord à Barcelone du 23 au 25 février, puis à Bahreïn du 11 au 13 mars. 

"Saison 2022 : première étape terminée pour l'AT03", confirme l'écurie AlphaTauri, précisant du même coup l'identité de sa nouvelle F1 qui restera, sans surprise, dans la continuité des précédentes. "Tandis que beaucoup de choses se passent dans notre usine de Faenza, nous avons passé les crash-tests F1."

L'homologation de ce crash-test revêt une importance plus grande encore cette année compte tenu de l'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation technique, obligeant les écuries à repartir d'une page vierge pour concevoir des F1 qui auront recours à l'effet de sol. 

AlphaTauri, qui comptera toujours cette saison sur Pierre Gasly et Yuki Tsunoda pour défendre ses couleurs, n'est pas la première équipe du plateau à faire état des ses avancées du moment, puisque dès le mois dernier, deux autres ont communiqué. Haas a annoncé de la même manière son passage au crash-test tandis que Mercedes a démarré pour la première fois sa nouvelle F1, dont elle a même fait le teasing le 1er janvier dernier avec une photo studio préfigurant cette future monture. 

Par ailleurs, McLaren a publié ces derniers jours quelques clichés soigneusement triés pour laisser entrevoir quelques indices concernant sa monoplace 2022

partages
commentaires
Hülkenberg doute que les dépassements soient plus aisés en 2022
Article précédent

Hülkenberg doute que les dépassements soient plus aisés en 2022

Article suivant

Ocon : La victoire a enlevé de la pression à Alpine

Ocon : La victoire a enlevé de la pression à Alpine
Charger les commentaires