Après de vives critiques, ESPN ne diffusera plus de pubs pendant la F1

Le diffuseur américain ESPN a confirmé que ses diffusions des qualifications et de la course lors des Grands Prix ne seraient plus entrecoupées de publicités en 2018.

Suite à un Grand Prix d'Australie qui a entraîné beaucoup de critiques de la part des fans au sujet de la qualité de sa diffusion, qui comprenait plusieurs coupures publicitaires, ESPN a répondu en diffusant le Grand Prix de Bahreïn sans publicité ce week-end.

Et la chaîne a décidé d'appliquer cette recette pour le reste de la saison. "Nous avons l'intention de présenter les courses de F1 de cette façon pour le reste de la saison 2018", a indiqué Burke Magnus, vice-président exécutif d'ESPN à la programmation. "Les fans de F1 sont passionnés et nous avons écouté beaucoup de leurs retours ; les fans sont très informés et les retours que nous avons eu étaient polis et constructifs. Ils nous ont aidé."

"Nous n'avons pas un produit complètement fini mais nous sommes très heureux de la façon dont les changements après l'Australie ont été reçus. Nous allons continuer de travailler afin de l'améliorer pour les fans."

ESPN diffuse en fait la couverture F1 de Sky Sports, y compris l'émission d'avant-course "On The Grid", mais ne s'attarde pas trop sur la couverture avant ou après les épreuves.

La chaîne a annoncé que le GP de Bahreïn sur ESPN2 avait réuni en moyenne 682'914 téléspectateurs, l'audience la plus importante d'une course de F1 sur le câble depuis le Grand Prix des États-Unis 2012 sur SPEED Channel.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités