Cyril Abiteboul, survivant chez Renault, évincé chez Alpine
Prime

Cyril Abiteboul, survivant chez Renault, évincé chez Alpine

Par :

Même les politiciens les plus talentueux et les plus ambitieux peuvent se retrouver en difficulté lorsqu'une entreprise change. C'est ce qu'a rappelé le départ de Cyril Abiteboul du Groupe Renault.

On dit que toutes les carrières politiques se terminent par un échec. Poussés par l'ambition, les plus jeunes s'alignent avec les étoiles les plus puissantes et influentes, pour ne souffrir que des conséquences lorsque celles-ci finissent par s'affaiblir ou s'éteindre. Alors disons au revoir à Cyril Abiteboul – ou Cyril Irritable, comme l'un de ses homologues concurrents l'a surnommé –, dont le départ de Renault a été annoncé par le biais classique et discret d'un communiqué de presse début janvier, une semaine avant que l'entreprise ne donne un premier aperçu de son écurie rebaptisée Alpine F1 Team.

L'arrivée de Luca de Meo en juillet dernier comme PDG du Groupe Renault, assurant enfin le remplacement à long terme de Carlos Ghosn, laissait naturellement penser que du changement était en vue, compte tenu de son enthousiasme apparent pour le projet F1. Mais le départ d'Abiteboul a été une surprise, car il a toujours été un survivant.

partages
commentaires

Russell s'excuse finalement auprès de Bottas après l'incident d'Imola

Au lendemain du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 et alors que les esprits se sont échauffés dimanche en face à face ou par médias interposés, George Russell a finalement présenté publiquement ses excuses à Valtteri Bottas après leur accrochage et admis qu'il aurait pu "mieux gérer toute cette situation".

Pérez "vraiment désolé" après ses erreurs à Imola

Sergio Pérez s'est excusé auprès de Red Bull pour ses multiples sorties de piste au Grand Prix d'Émilie-Romagne l'ayant laissé hors de la zone des points.

Russell prévoit d'appeler Bottas pour "mettre les choses au clair"

George Russell a révélé qu'il prévoyait d'appeler Valtteri Bottas dans les prochains jours pour clarifier la situation à la suite de leur accident au Grand Prix d'Émilie-Romagne.

Sainz "aussi rapide" sur le mouillé que sur le sec à Imola

Malgré plusieurs sorties de piste, Carlos Sainz (Ferrari) avait du rythme sur un circuit d'Imola détrempé au GP d'Émilie-Romagne 2021 de F1.

Pourquoi la marche arrière de Hamilton n'était pas illicite

La remontée de Lewis Hamilton pour terminer deuxième au Grand Prix d'Émilie-Romagne a été facilitée par un retour en piste en marche arrière après avoir été piégé par la piste humide, ce qui n'était pas une violation du règlement selon la direction de course.

Stats Imola 2021 - Verstappen rejoint un cercle très fermé

Retrouvez les statistiques marquantes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 de Formule 1, où Max Verstappen a rejoint les rares pilotes à avoir gagné lors de six saisons consécutives.

Ocon regrette d'être parti en pneus pluie à Imola

Neuvième du Grand Prix d'Émilie-Romagne, Esteban Ocon a regretté après l'épreuve le choix de démarrer la course en pneus pluie, qui s'est avéré assez coûteux au vu du rythme affiché par l'Alpine.

Pourquoi Leclerc n'a pas dépassé Verstappen lors du dernier restart

Charles Leclerc est revenu sur le dernier restart du Grand Prix d'Émilie-Romagne, et notamment de sa décision de ne pas tenter de dépasser Max Verstappen alors que le Néerlandais était sorti de piste.

Magnussen en Endurance : "Les F1 sont en fait faciles à piloter"

Article précédent

Magnussen en Endurance : "Les F1 sont en fait faciles à piloter"

Article suivant

AlphaTauri : "Nous aurions dû" battre Ferrari

AlphaTauri : "Nous aurions dû" battre Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Alpine
Auteur Stuart Codling