Dakar 2015 - 414 concurrents au départ, le 4 janvier

partages
commentaires
Dakar 2015 - 414 concurrents au départ, le 4 janvier
20 nov. 2014 à 11:00

W

W.Z., Paris - La conférence de presse du Dakar 2015 s'est tenue mercredi au Pavillon Gabriel, à proximité des Champs Elysées. L'occasion pour A.S.O., le promoteur de l'événement, de présenter officiellement le parcours et les engagés.

C'est devenue une tradition. Chaque année à la mi-novembre, la conférence de presse du Dakar réunit le gratin des pilotes, équipes et sponsors en préambule de la célèbre épreuve de rallye-raid. L'occasion pour chacun d'énoncer ses intentions et ses ambitions, et le moment pour la grande famille du Dakar de poser pour la photo, dans une jovialité et un enthousiasme non-dissimulés.

Le Dakar repart pour une boucle

Le directeur de l'épreuve et d'Amaury Sport Organisation (A.S.O.), Etienne Lavigne, et le directeur sportif, David Castera, ont tout d'abord détaillé les 9 000 km de parcours de cette 37e édition, la 7e en Amérique latine.

Selon les organisateurs, la difficulté du Dakar version 2015 résidera dans les changements de rythme d'une étape à une autre, alternant pistes rocailleuses, pistes roulantes et passages de dunes.

La classique du rallye-raid renoue ainsi avec un tracé en boucle, départ/arrivée à Buenos Aires, les 4 et 17 janvier. Entre ces deux dates, les pilotes sillonneront dans un premier temps les pleines de terre rouge de la campagne argentine, avant de s'engouffrer sur les pistes minières chiliennes de Copiapo.

Les concurrents remonteront ensuite le Chili jusqu'à Iquique, en traversant le célèbre désert d'Atacama, coincé entre le littoral pacifique et la Cordillère des Andes, avec des passages à 4 800 m ! Les pilotes seront alors confrontés à leurs premiers épisodes de fesh-fesh et de passages de dunes : risque de "tankage" assuré !

Les engagés s'attaqueront ensuite à la partie bolivienne du parcours, avec notamment un décrochage par le salar d'Uyuni - plus vaste désert de sel au monde - avant un retour à Buenos Aires par la célèbre route nationale d'Argentine n°40.

Deux journées de repos distinctes sont au programme : le 10 janvier pour les motos et les quads, et le 12 janvier pour les autos et les camions. Ces journées de repos seront connexes des étapes marathons reliant Iquique à Uyuni.


Dakar 2015 - Les favoris de l’extrême...

par Dakar

Un plateau toujours plus riche

Au total, 665 concurrents et 414 véhicules prendront le départ du Dakar 2015. Des chiffres à donner le tournis qui témoignent de la popularité de l'épreuve. 53 nationalités seront ainsi représentées (50 en 2014), la France étant de loin la mieux placée avec 17% du plateau.

Dans la catégorie auto, les Mini du team X-Raid de Nasser Al Attiyah et de Nani Roma, vainqueur sortant de l'épreuve, feront face au retour de Peugeot avec le 2008 DKR - dont la marque au lion a dévoilé la livrée finale lundi.
Si le bien-fondé de la technologie employée sur le buggy deux-roues motrices reste à démontrer, Peugeot pourra faire confiance à son triptyque, composé de Carlos Sainz, Stéphane Peterhansel et Cyril Desprès, qui totalisent 17 titres à eux trois !

Le dernier nommé quitte en effet la catégorie moto, et laissera son ancien adversaire Marc Coma, tenant du titre, en découdre avec une concurrence des plus relevées, comprenant d'illustres pilotes comme Joan Barreda, Helder Rodrigues, Paolo Gonçalves, tous trois sur HRC (Honda) et Olivier Pain (Yamaha).

Enfin, en quads, l'Argentin Ignacio Casale défendra son titre face à Rafal Sonik et Sergio Lafuente, alors qu'en camions le tenant du titre Karginov (Kamaz) livrera une nouvelle bataille à Gerard De Rooy (Iveco).

Article suivant
Un concept de cellule de survie Infiniti d'inspiration F1

Article précédent

Un concept de cellule de survie Infiniti d'inspiration F1

Article suivant

Hamilton champion si... Rosberg champion si...

Hamilton champion si... Rosberg champion si...
Charger les commentaires