Ricciardo a un contrat de trois ans avec McLaren

C'est jusqu'à fin 2023 que porte le contrat de Daniel Ricciardo avec McLaren, pour un projet sur le long terme.

Ricciardo a un contrat de trois ans avec McLaren

Daniel Ricciardo croit en ce projet McLaren. C'est dès le mois de mai dernier que le septuple vainqueur en Grand Prix a signé un contrat de trois ans avec l'écurie britannique, soit jusqu'au terme de la saison 2023, alors que la première course de 2020 n'avait même pas encore eu lieu. Jusque-là, les résultats lui ont donné raison : McLaren a arraché la troisième place du championnat des constructeurs l'an dernier, certes avec seulement 21 points d'avance sur l'écurie précédente de Ricciardo, Renault.

C'est lors d'un point presse organisé juste avant la présentation de la McLaren MCL35M de 2021 que l'Australien a révélé cette information contractuelle : "J'imagine que je peux le dire – je vais le dire de toute façon, je n'ai rien à cacher – c'est trois ans. Cela représente certainement assez de temps pour s'attaquer à ce projet. J'ai le sentiment de rejoindre une équipe qui est sur une belle lancée, non seulement au niveau des résultats mais aussi avec énormément de stabilité, ainsi que les infrastructures."

Lire aussi :

En effet, Ricciardo a été particulièrement enthousiasmé par la restructuration réalisée à Woking, notamment au sein de la direction de l'écurie. À l'été 2018, alors qu'il envisageait un avenir ailleurs qu'à Milton Keynes, le pilote Red Bull avait tenu des discussions avec les équipes Renault et McLaren, mais cette dernière n'occupait que la septième place du championnat à la trêve estivale, n'ayant marqué que 12 points sur les sept dernières épreuves en date. Logiquement, il avait alors jeté son dévolu sur le Losange.

"Quand j'ai discuté avec McLaren il y a deux ans, en 2018, il restait quelques éléments instables", analyse Ricciardo. "Je crois qu'Andreas [Seidl, directeur d'équipe] n'était pas encore là, James Key [directeur technique, ndlr] non plus. Et en fin de compte, non seulement les résultats n'étaient pas encore au rendez-vous en piste, mais ils étaient encore en train d'organiser leur propre structure. Ils l'ont vraiment établie désormais, et je ne fais que compléter le puzzle, plutôt que d'essayer de l'assembler. Je suis vraiment optimiste, j'ai hâte de piloter la voiture. Tout se présente très, très bien actuellement." Le tournant de la réglementation technique 2022 récompensera-t-il ce pari et cette fidélité ?

Propos recueillis par Luke Smith

partages
commentaires
Avec Pérez, Red Bull espère un retour à l'ère Verstappen/Ricciardo

Article précédent

Avec Pérez, Red Bull espère un retour à l'ère Verstappen/Ricciardo

Article suivant

Ce qu'AlphaTauri a montré (ou pas) sur l'AT02

Ce qu'AlphaTauri a montré (ou pas) sur l'AT02
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes McLaren
Auteur Benjamin Vinel