Ricciardo : L'échappement "a tué ma course"

partages
commentaires
Ricciardo : L'échappement "a tué ma course"
Par :
1 juil. 2018 à 16:22

Ce Grand Prix d'Autriche est un grand jour pour Red Bull, qui s'impose sur ses terres avec Max Verstappen, mais la prestation de la marque au taureau est ternie par l'abandon de Daniel Ricciardo.

Auteur de qualifications décevantes avec la septième place en Q3, Daniel Ricciardo était bien parti pour se rattraper en course. Prenant le cinquième rang en début de course, Ricciardo a profité de l'abandon de Valtteri Bottas et de la bévue stratégique de Mercedes avec Lewis Hamilton avant de prendre l'avantage sur Kimi Räikkönen grâce au DRS. Tout se passait à merveille pour le pilote Red Bull.

Ricciardo a toutefois connu de grandes difficultés au niveau de la gestion des pneus, doublé par Räikkönen au 38e tour avant d'être contraint à un deuxième arrêt au stand, ses gommes tendres risquant de ne pas voir le drapeau à damier. Une stratégie qui allait probablement l'écarter du podium, mais on ne le saura jamais, puisqu'il a été trahi par son échappement une quinzaine de boucles plus tard et a abandonné.

"Il ne sert à rien d'être contrarié", déclare un Ricciardo philosophe. "Tel est le sport dans lequel je me suis engagé quand j'étais petit. Il y a beaucoup de variables qui peuvent évoluer, hors de mon contrôle. C'est frustrant, c'est comme ça. Je suis déçu de ma journée, nous étions bien partis pour signer le doublé, à un moment."

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, lutte avec Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

L'usure des gommes restera un mystère pour l'Australien, avec de grandes disparités entre les écuries : "Le pneu tendre s'est effondré. C'est étrange, je ne comprends pas pourquoi. Dès que je suis passé devant Kimi, j'ai peiné à creuser l'écart, mes pneus commençaient à se détruire. Kimi a signé le meilleur tour dans le dernier tour, alors que j'ai dû rentrer au stand 30 tours plus tôt, tout comme Lewis. Pour nous, [le pneu tendre] s'est très vite effondré. Je n'ai pas d'explication à ça, pour l'instant."

"Puis c'est l'échappement qui a lâché, et c'est ça qui a tué ma course. Tout se passait bien, et tout d'un coup, il a lâché."

À l'issue du neuvième Grand Prix de la saison, Ricciardo perd donc la quatrième place du championnat au profit de Räikkönen et voit même son coéquipier Verstappen revenir sur ses talons. Il se réjouit néanmoins pour ce dernier.

"J'adorerais que ce soit moi sur le podium, je ne vais pas mentir, mais bravo à Max et à l'équipe. J'espère qu'ils vont en profiter. Nous avons gagné Monaco et nous avons gagné leur course à domicile, donc c'est une bonne saison 2018 jusqu'à présent", conclut Ricciardo.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing après son abandon
Article suivant
Vettel en tête du championnat, mais "il y avait mieux à faire"

Article précédent

Vettel en tête du championnat, mais "il y avait mieux à faire"

Article suivant

Magnussen : Haas 4e et 5e, une "revanche sur l'Australie"

Magnussen : Haas 4e et 5e, une "revanche sur l'Australie"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir toute l'actu