Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
13 jours

Daniel Ricciardo et ses dix ans chez Red Bull

partages
commentaires
Daniel Ricciardo et ses dix ans chez Red Bull
Par :
Co-auteur: Benjamin Vinel
23 mai 2017 à 14:26

Voilà dix ans que Daniel Ricciardo a été recruté au sein du Red Bull Junior Team. Une décennie plus tard, le vice-Champion de FR3.5 2010 est le fer de lance de Red Bull Racing en F1. Motorsport.com l'a rencontré pour évoquer cette belle trajectoire.

Podium : le troisième, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing

Cela fait dix ans que vous avez rejoint la famille Red Bull. Quels sont vos trois meilleurs souvenirs ?

Le premier serait le jour où je suis arrivé. Les essais à Estoril, c'était un moment fantastique pour moi. C'était vraiment une grande nouvelle d'être accepté après ce test. C'est le premier grand jour. Le second, c'est probablement ma première victoire. J'ai remporté ma première course en tant que jeune pilote Red Bull à Nogaro en France [le 23 mars 2008 pour la première course de la saison de FR2.0 WEC, ndlr]. C'était ma première course en Europe, donc c'était un grand moment. La troisième, j'imagine, Montréal [2014, sa première victoire en Formule 1].

Qu'avez-vous ressenti la première fois que votre monoplace a arboré la livrée Red Bull ?

C'était cool. Dès que je suis monté dans la voiture et que j'ai vu la livrée, j'ai trouvé que c'était la voiture la plus cool de la grille. Et je savais que c'était un endroit envié par beaucoup de gens, donc je me suis dit que j'allais bien m'amuser. Certes, il fallait atteindre les objectifs, mais j'aime ça. C'est agréable d'être observé par tout le monde.

Helmut Marko mentionne toujours le Norisring comme étant le moment où il s'est rendu compte qu'il fallait faire signer Max. À quel moment avez-vous véritablement convaincu Red Bull ?

Je ne sais pas. Je sais que pour Helmut, c'était aux essais d'Estoril, quand il me regardait en piste. Je le voyais. Il regardait dans tous les différents virages. Il pouvait être au virage 5 et le tour suivant au virage 8. Et je sais que ce jour-là – il en parle encore – la façon dont je faisais glisser la voiture l'a vraiment impressionné. Je pense que c'est ma maîtrise de la voiture qui l'a impressionné. Le temps au tour aussi, mais je pense qu'il était déjà vraiment convaincu. Mais avant, je ne sais pas s'il m'avait vu courir en direct. Je pense qu'il n'avait vu que mes résultats. C'est pourquoi il m'a fait faire des essais. Et quand il m'a vu en action, c'est là qu'il s'est rendu compte.

Daniel Ricciardo
Daniel Ricciardo au volant d'une Formule BMW, en 2006. Il n'était pas encore soutenu par Red Bull.

Suivez-vous ce qui se passe dans le Red Bull Junior Team ?

Bien sûr. Avec Gasly, c'est assez facile, parce qu'il est présent à beaucoup de Grands Prix. Donc je lui parle et je lui demande comment ça se passe. Ça change un peu tous les ans, j'imagine. J'imagine qu'il y a deux ou trois juniors maintenant ? Je sais quelques-uns d'entre eux sont sur le simulateur. Il y a le gamin finlandais, Kari. Niko Kari est là. [Callum] Ilott ? Non, il n'est plus là. Qui est celui qui a été suspendu mais vient de faire son retour ?

Attachée de presse : Dan Ticktum.

Oui, Dan Ticktum.

Attachée de presse : Un pilote prometteur.

Connaissez-vous Richard Verschoor ?

Ah, je ne le connaissais pas, en fait. Il est chez Red Bull cette année ? Où court-il ? En Formule 4 ?

En Formule Renault 2.0.

Ok.

Niko Kari, Pierre Gasly, Dan Ticktum, Neil Verhagen, Richard Verschoor
La promotion 2017 du Red Bull Junior Team : Niko Kari, Pierre Gasly, Dan Ticktum, Neil Verhagen, Richard Verschoor

Quels sont les meilleurs pilotes contre qui vous ayez couru en formules de promotion ?

[Valtteri] Bottas. Bottas en fait partie. Je pense que 2008 était une année très compétitive. Bottas, Roberto Merhi, c'était un jeune pilote très performant. Et l'un de mes coéquipiers, Andrea Caldarelli, un Italien. Il était bon. Qui d'autre ? Il y avait Jean-Éric [Vergne]. Il me semble que j'oublie quelqu'un de bon. Voilà ceux dont je me souviens. Ils étaient vraiment bons.

Quels pilotes auraient mérité d'aller en F1 ?

Il y en a toujours quelques uns. Il y a toujours des jeunes pilotes dont on pense qu'ils vont réussir et qu'ils vont avoir de très bons résultats. En tant que jeune pilote, Merhi était vraiment très rapide. Il fait la course avec acharnement et pas mal d'agressivité. Je sais qu'il a fait un peu de F1 avec Manor, mais à l'époque, je pensais qu'il irait plus loin que ça. J'imagine qu'il est un pilote contre qui je pensais sûrement devoir lutter pour le reste de ma carrière. Mais j'imagine que c'est Bottas dans ce rôle, maintenant. Mais encore une fois, Bottas a remporté ce championnat [Eurocup FR2.0 2008], j'étais second et je crois que Merhi était troisième.

NB : Merhi était en fait quatrième, derrière Andrea Caldarelli.

La carrière de Daniel Ricciardo depuis qu'il a rejoint Red Bull

Diapo
Liste

2008

2008
1/13

Photo de: Fabrice Crosnier

Daniel Ricciardo remporte sa toute première course en tant que jeune pilote Red Bull, à Nogaro, en FR2.0 WEC, le 23 mars. Il remporte ce championnat devant Roberto Merhi et se classe deuxième d'Eurocup FR2.0 derrière Valtteri Bottas.

2009

2009
2/13

Photo de: Daniel James Smith

Ricciardo signe chez Carlin en British F3 et remporte le titre aisément avec 12 podiums dont 6 victoires en 20 courses.

2009

2009
3/13

Photo de: XPB Images

Premier test au volant d'une Formule 1, en décembre, à Jerez. Ricciardo n'a que 20 ans.

2010

2010
4/13

Photo de: Daniel James Smith

Ricciardo perd le titre de Formule Renault 3.5 sur le fil face à Mikhail Aleshin, dans un final qui voit son rival le dépasser à deux tours de la fin.

2011

2011
5/13

Photo de: Daniel James Smith

Ici à la lutte avec Jean-Éric Vergne, Ricciardo participe à 12 des 17 courses de la saison de Formule Renault 3.5. Il en gagne une et finit deuxième à cinq reprises.

2011

2011
6/13

Photo de: XPB Images

En parallèle, l'Australien effectue des séances d'EL1 chez Toro Rosso.

2011

2011
7/13

Photo de: XPB Images

Red Bull place Daniel Ricciardo chez HRT pour la deuxième moitié de saison. L'écurie évolue en fond de grille, et l'Australien ne se classe jamais mieux que 18e.

2012

2012
8/13

Photo de: XPB Images

Première saison chez Toro Rosso. Daniel Ricciardo se classe 18e du championnat avec dix points et une neuvième place pour meilleur résultat.

2013

2013
9/13

Photo de: XPB Images

Toujours chez Toro Rosso, Ricciardo se classe 14e du championnat avec 20 points et une septième place pour meilleur résultat.

2014

2014
10/13

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo remplace son compatriote Mark Webber chez Red Bull. Il remporte trois courses et se classe troisième du championnat avec 238 points.

2015

2015
11/13

Photo de: XPB Images

Deux podiums mais pas de victoire pour Ricciardo, qui se classe huitième du championnat avec 92 points.

2016

2016
12/13

Photo de: XPB Images

Une victoire en Malaisie, 256 points et la troisième place du championnat pour Daniel Ricciardo.

2017

2017
13/13

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

Auteur d'un podium en Espagne, Ricciardo est cinquième du championnat avec 37 points en cinq courses. Daniel Ricciardo et Red Bull, une histoire qui dure !

Article suivant
Vandoorne : Le manque d'essais ne va pas gêner Button à Monaco

Article précédent

Vandoorne : Le manque d'essais ne va pas gêner Button à Monaco

Article suivant

Red Bull et Force India estiment ne pas vraiment être en concurrence

Red Bull et Force India estiment ne pas vraiment être en concurrence
Charger les commentaires