Ricciardo chez Renault : "Le changement, c'est méga terrifiant"

partages
commentaires
Ricciardo chez Renault :
Par : Benjamin Vinel
23 nov. 2018 à 08:00

Daniel Ricciardo ne cache pas qu'il pourrait verser quelques larmes pour son dernier Grand Prix avec Red Bull Racing, ni l'immense challenge que représente l'aventure Renault.

Dans un article à cœur ouvert qu'il a écrit pour The Players' Tribune, Daniel Ricciardo évoque sans détour la timidité de son enfance en karting, ses débuts en F1 inattendus chez HRT et sa première victoire en Grand Prix, entre autres.

Ricciardo revient également sur la décision quelque peu surprenante qu'il a prise, l'été dernier, de quitter Red Bull Racing pour rejoindre Renault Sport F1 en 2019. L'Australien a longtemps hésité, avant de faire un choix dans l'avion qui l'emmenait à Los Angeles après le Grand Prix de Hongrie : "J'avais besoin d'un vol de neuf heures, sans WiFi ni distractions. À plus de 10'000 mètres d'altitude au-dessus de la côte Est des États-Unis, j'ai arrêté le film que je regardais, j'ai pris un verre de vin et j'ai bien réfléchi à mon avenir." Un avenir qui le mène donc à Enstone.

Lire aussi :

Celui qui évolue sous l'égide de la marque au taureau depuis 2008 ne manque toutefois pas de gratitude à son égard.

"Je souhaite vraiment que vous le sachiez tous : j'espère que tout le monde comprend que Red Bull est bien plus qu'une marque", écrit Ricciardo. "C'est une famille, c'est l'affirmation de ce qui est possible. Si une équipe peut faire tout ça – remporter des championnats de football, construire les voitures les plus rapides, recruter les meilleurs gamers, faire des courses aériennes – de quoi sommes nous tous capables ? Red Bull fait des trucs qui déchirent, et j'ai adoré en faire partie."

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, à San Francisco
Le poleman Daniel Ricciardo, Red Bull Racing

"Je me sens incroyablement privilégié d'avoir couru pour Red Bull Racing et fait partie de la famille Red Bull pendant dix ans. Ils m'ont donné ma chance, et si le Dr Marko ne m'avait pas remarqué il y a tout ce temps, je ne pense pas que j'aurais été capable d'atteindre la F1, mon job de rêve."

"Je me souviendrai de cette équipe, de ces personnes géniales, de cette famille, pour toujours."

"Et c'est précisément par cette pensée que j'ai trouvé la clarté. J'ai fait tellement de choses avec Red Bull... Je suis devenu celui que j'ai toujours voulu être, à leurs côtés. Et je sais – je le sais – que je peux partir en ayant tout donné pour eux et en ayant reçu tout autant en retour."

"Mais il fallait que j'écoute mon cœur, il fallait que je m'isole et que je prenne ma propre décision. Le changement, ça fait peur, c'est méga terrifiant. Et je sais que la prochaine partie de mon aventure ne sera pas toujours facile, mais il fallait que je prenne cette décision pour essayer d'être la meilleure version de moi-même. C'est tout. C'était l'étape suivante, le bond suivant, un nouveau défi."

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, suit Carlos Sainz Jr, Renault Sport F1 Team, dans la voie des stands

Ricciardo est conscient que sa prochaine aventure ne sera pas une sinécure. Chez Red Bull, il a remporté sept victoires pour un total de 29 podiums en cinq ans ; Renault, en revanche, n'a pas fait mieux qu'une cinquième place depuis son retour en tant que constructeur à part entière, il y a trois ans.

"Je vais chez Renault l'an prochain, et j'y vais avec un état d'esprit ouvert et de l'enthousiasme", poursuit le futur pilote du Losange. "Personne n'a de boule de cristal, impossible de prédire l'avenir ou les conséquences de ma décision, mais il n'empêche que cette décision a été prise."

"Pour l'instant, je veux finir cette année en beauté. Cela ne va pas être facile mentalement. Je le sais. Chaque tour de piste me rapprochera du dernier dans une combinaison Red Bull. Et quand je prendrai la piste pour la dernière fois à Abu Dhabi... Je crois que je vais pleurer à chaudes larmes. Peut-être quelques-unes. Puis l'hiver viendra. J'irai rencontrer mes nouveaux amis chez Renault, et je repartirai d'une feuille blanche."

Article suivant
L'avenir des protégés de Ferrari et Renault se dessine en FIA F3

Article précédent

L'avenir des protégés de Ferrari et Renault se dessine en FIA F3

Article suivant

L'affaire Haas/Force India mise en pause pour examiner des preuves

L'affaire Haas/Force India mise en pause pour examiner des preuves
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique , Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel