Ricciardo ne sait pas si Renault a "une seconde à trouver"

partages
commentaires
Ricciardo ne sait pas si Renault a "une seconde à trouver"
Par :
22 févr. 2019 à 18:00

Daniel Ricciardo fait le bilan des performances de Renault aux essais hivernaux de Barcelone et analyse le niveau de la concurrence.

Si Renault s'est placé en tête de la hiérarchie du premier test de pré-saison à Barcelone, avec un tour en 1'17"393 signé par Nico Hülkenberg, Daniel Ricciardo reste prudent. Le nouveau pilote au Losange en est conscient, rien n'est moins représentatif qu'une première semaine d'essais. Surtout lorsque les pilotes qui ont chaussé les pneus C5 (les plus tendres de la gamme) pour un tour rapide sont une minorité !

Lire aussi :

Dans l'ensemble, toutes les écuries ont de la marge et devraient extraire davantage de performance de leur package lors des quatre journées d'essais de la semaine prochaine. Mais qu'en est-il de Renault ?

"Il en reste [de la performance, ndlr], mais je ne sais pas s'il y a une seconde à trouver", commente Ricciardo. "Maintenant, nous avons le DRS qui fonctionne. Les deux dernières journées ont été très utiles pour moi, pour passer en revue les réglages. Je trouvais qu'ils avaient une véritable influence sur la voiture, c'était relativement positif. Quand une voiture est insensible et ne répond pas aux changements, ce n'est pas bon signe, en général. Après ces quatre jours, j'ai un sentiment très positif."

Nico Hulkenberg, Renault F1 Team R.S. 19 passe devant Daniel Ricciardo, Renault F1 Team et Alain Prost

Nico Hulkenberg, Renault F1 Team R.S. 19 passe devant Daniel Ricciardo, Renault F1 Team et Alain Prost

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team et Alain Prost, Renault F1

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team et Alain Prost, Renault F1

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Quant à la hiérarchie de la concurrence, Ricciardo s'avère loin de pouvoir tirer des conclusions, même s'il a été impressionné, comme la plupart de ses pairs, par le rythme de la Ferrari SF90. L'Australien a en tout cas profité de son temps libre pour aller observer les monoplaces rivales aux côtés du quadruple Champion du monde Alain Prost, qui est ambassadeur de Renault (voir photos ci-dessus).

"On dirait que tout le monde est capable d'être très rapide cette semaine", estime Ricciardo, s'exprimant à la pause déjeuner ce jeudi, juste après un tour très rapide d'Alexander Albon. "La Toro Rosso, même si elle n'a pas de carburant, ça reste un 1'17 et ça paraît quand même très rapide."

Lire aussi :

"Il s'agit d'évaluer où se situent les autres. J'ai passé un moment en bord de piste et j'essayais de déceler les détails ; la façon dont les voitures montent sur les vibreurs, leur motricité. J'avais un peu de temps libre, et [Alain] Prost m'a dit qu'il allait se promener autour de la piste. Pour moi, c'était une excuse pour m'évader un instant, et j'ai au moins pu passer un peu de temps avec lui, ce qui a été utile."

"Je reste très curieux de savoir ce que font Ferrari, Mercedes et les autres. Mais ça reste délicat. Si je devais parier, ce serait Ferrari : ils ont été les plus constants au fil de ces essais, mais même après la semaine prochaine, il faudra attendre Melbourne pour savoir, n'est-ce pas ?" conclut-il.

Article suivant
Un incendie perturbe le roulage de McLaren à Barcelone

Article précédent

Un incendie perturbe le roulage de McLaren à Barcelone

Article suivant

Red Bull : Un Verstappen "bien plus mature" et "patient"

Red Bull : Un Verstappen "bien plus mature" et "patient"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux de Barcelone
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir toute l'actu