Daniil Kvyat désabusé après son abandon

Le Grand Prix de Chine s'est achevé de façon prématurée pour Daniil Kvyat, qui a été contraint à l'abandon lorsqu'une très grande quantité de fumée s'est échappée de l'arrière de sa monoplace.

Si le pilote russe ne souhaite pas encore se prononcer sur le problème exact rencontré par sa RB11, c'est clairement mauvais signe pour son unité de puissance, dans un contexte où la tension règne déjà entre Red Bull et Renault à cause du supposé manque de performance et de fiabilité des moteurs du Losange.

"C'est difficile à dire, je ne veux pas en parler à ce stade, c'est trop tôt", déclare Kvyat quand Sky Sports F1 lui demande la cause de son abandon. "J'ai vu de la fumée sortir de l'arrière de ma voiture, je me suis arrêté immédiatement".

"Ce n'est pas une situation idéale. Ce n'est pas bon quand cela arrive dès la troisième course mais il faut que nous restions forts, l'équipe et moi sommes unis", conclut le pilote Red Bull.

La réussite n'est clairement pas du côté de Kvyat en ce début de saison : à Melbourne, le Russe n'avait pas pu prendre le départ à cause d'un problème de boîte de vitesses. Trois points en deux courses n'est certainement pas le bilan qu'il espérait en étant promu en provenance de Toro Rosso.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Sous-évènement Course
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Daniil Kvyat
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Résumé de course
Tags course, résultats, shanghai