Les dates clés du retour de l'équipe Mercedes en F1

Il y a huit ans, jour pour jour, Mercedes annonçait revenir en discipline reine en tant que constructeur à part entière, près de 55 ans après le dernier Grand Prix d'une Flèche d'Argent. Retour sur les dates clés de ce retour.

16 novembre 2009 - Annonce du retour

16 novembre 2009 - Annonce du retour
1/15

Quelques jours seulement après la fin d'une saison incroyable pour Brawn GP, qui est passée d'écurie quasiment morte après le départ de Honda fin 2008 à Championne du monde constructeurs et outil du Champion du monde pilotes Jenson Button, Mercedes annonce son rachat de la structure. L'entreprise allemande avait fourni ses moteurs à Ross Brawn quand ce dernier a racheté la structure de Brackley à Honda et décide de s'appuyer sur cette réussite pour revenir par la grande porte en 2010, 55 ans après son dernier Grand Prix en F1. Dans le même temps, Mercedes continue de fournir en moteur McLaren et Force India.

23 décembre 2009 - Recrutement de M. Schumacher

23 décembre 2009 - Recrutement de M. Schumacher
2/15

Un mois exactement après l'annonce du recrutement de Nico Rosberg, la marque à l'étoile réussit un très gros coup en s'offrant les services de la légende Michael Schumacher pour trois ans. Retraité depuis la fin 2006, il avait failli revenir en F1 pour pallier le forfait de Felipe Massa chez Ferrari courant 2009. Cependant, insuffisamment remis d'une blessure au cou, il avait alors dû renoncer. Cette fois, il boucle la boucle, lui qui fut au début des années 1990 un pilote soutenu par Mercedes.

4 avril 2010 - Premier podium depuis le retour

4 avril 2010 - Premier podium depuis le retour
3/15

Lors du Grand Prix de Chine, Rosberg, au volant de la Mercedes WGP W01, offre le premier podium à la marque depuis le doublé du Grand Prix d'Italie 1955. Cette monoplace n'étant pas au niveau des Red Bull, Ferrari et McLaren, elle n'aura cependant pas souvent l'occasion de jouer mieux que les accessits. Deux autres podiums suivront cette saison-là, en Chine et en Grande-Bretagne, toujours par le biais de Rosberg, qui battra Schumacher avec 142 points contre 72.

30 septembre 2011 - Recrutement d'A. Costa et G. Willis

30 septembre 2011 - Recrutement d'A. Costa et G. Willis
4/15

Mercedes annonce le recrutement pour 2012 de deux spécialistes de l'ingénierie : tout d'abord, Aldo Costa (photo), qui avait pourtant débuté l'année 2011 chez Ferrari comme directeur technique (poste qu'il occupait depuis 2007), rejoint Brackley en tant que directeur de l'ingénierie. Puis Geoff Willis, ancien aérodynamicien pour Williams dans les années 1990 et directeur technique de Red Bull jusqu'en 2009, qui va occuper le poste de directeur de la technologie. Ils seront deux maillons essentiels des réussites futures de la marque, en tant que co-concepteurs des W05, W06, W07 Hybrid et de la W08 EQ Power+. Mercedes sera longtemps moqué pour son empilement de grands noms de l'ingénierie, sous la direction de Ross Brawn, sans que de grands progrès ne soient montrés en piste lors des trois premières saisons.

Photo de: LAT Images

15 avril 2012 - Premières pole et victoire depuis le retour

15 avril 2012 - Premières pole et victoire depuis le retour
5/15

Après une saison 2011 sans aucun podium, Mercedes renoue avec le succès en 2012 au Grand Prix de Chine. Au lendemain de la première pole du constructeur allemand depuis le GP d'Italie 1955, Rosberg concrétise son occasion en l'emportant. Globalement, la Mercedes commencera à montrer des signes d'amélioration mais insuffisants toutefois pour faire mieux que deux autres podiums, dont un pour Michael Schumacher, à Valence. Ce dernier prendra d'ailleurs sa retraite définitive en fin de saison, après avoir été de nouveau battu par son équipier au classement pilotes.

Photo de: Mercedes AMG

28 septembre 2012 - Recrutement de L. Hamilton

28 septembre 2012 - Recrutement de L. Hamilton
6/15

Lewis Hamilton est annoncé comme futur pilote Mercedes, en lieu et place de Michael Schumacher. Le Britannique, au sortir d'une course de Singapour qu'il menait avant de devoir abandonner sur McLaren et après des discussions avec Ross Brawn, décide de se lancer un défi chez Mercedes. Le Britannique sera un pilier essentiel des victoires de l'Étoile, tout comme son équipier et ami d'enfance Nico Rosberg. Niki Lauda, qui a également joué un rôle dans l'arrivée du Champion du monde 2008, est nommé président non exécutif de Mercedes le même jour.

Photo de: Mercedes-Benz

Janvier 2013 - T. Wolff nommé directeur exécutif

Janvier 2013 - T. Wolff nommé directeur exécutif
7/15

Toto Wolff, depuis quelques mois directeur exécutif de Williams, est nommé directeur exécutif de Mercedes AMG en janvier 2013. Il prend la responsabilité de toutes les activités en sport automobile de la marque et va être l'homme en pointe dans la gestion de l'écurie à l'heure de conquérir ses titres.

Photo de: LAT Images

Janvier 2013 - A. Cowell nommé directeur de Mercedes HPP

Janvier 2013 - A. Cowell nommé directeur de Mercedes HPP
8/15

Andy Cowell, qui travaille depuis 2008 au sein de Mercedes-Benz High Performance Powertrains, la branche qui fabrique les moteurs de la marque, en devient son directeur général. C'est sous sa supervision que Mercedes développe l'unité de puissance turbo hybride qui sera à la base des huit titres titres mondiaux des saisons 2014 à 2017.

Photo de: Mercedes AMG

20 mai 2013 - Recrutement de P. Lowe

20 mai 2013 - Recrutement de P. Lowe
9/15

Mercedes annonce que Paddy Lowe va intégrer le 3 juin 2013 l'écurie en tant que directeur exécutif technique. Il participera à la conception et au développement de la W05 Hybrid, de la W06 Hybrid, de la W07 Hybrid et de la W08 EQ Power+, toutes Championnes du monde.

28 novembre 2013 - Départ de R. Brawn

28 novembre 2013 - Départ de R. Brawn
10/15

Mercedes annonce officiellement que Ross Brawn, team principal de l'écurie depuis son retour, quitte ses fonctions. À la base de la reconstruction de la structure et de sa montée en puissance, le Britannique, de plus en plus isolé suite aux arrivées de Toto Wolff et de Niki Lauda puis de Paddy Lowe au sein de l'écurie, quittera un temps les paddocks avant de revenir en 2016, comme manager sportif de la F1 pour Liberty Media.

12 octobre 2014 - Tout premier titre constructeurs

12 octobre 2014 - Tout premier titre constructeurs
11/15

Mercedes fête à Sotchi son premier titre mondial des constructeurs (il n'existait pas encore en 1954 et 1955). La structure allemande devient la première Championne de l'ère turbo hybride et est encore aujourd'hui l'unique, puisque les titres 2015, 2016 et 2017 sont également tombés dans son escarcelle, à chaque fois plusieurs GP avant la fin de saison.

23 novembre 2014 - Titre pilote pour Hamilton

23 novembre 2014 - Titre pilote pour Hamilton
12/15

Lewis Hamilton devient lors du Grand Prix d'Abu Dhabi 2014 Champion du monde de Formule 1 pour la seconde fois de sa carrière et surtout il est le second Champion estampillé Mercedes après la légende Juan Manuel Fangio en 1954 et 1955. Le Britannique remportera deux autres titres mondiaux en 2015 et 2017, accumulant jusqu'à ce jour 41 victoires et 46 poles au volant des Flèches d'Argent. En fin d'année 2014, Jock Clear, son ingénieur performance, quittera Mercedes pour Ferrari.

27 novembre 2016 - Titre pilote pour Rosberg

27 novembre 2016 - Titre pilote pour Rosberg
13/15

Après sept ans et 136 Grands Prix disputés pour la marque à l'Étoile, Nico Rosberg devient le troisième Champion du monde Mercedes de l'Histoire. Après ce titre, et après avoir accumulé entre 2010 et 2016 23 victoires et 30 poles, l'Allemand se retire de la Formule 1.

Photo de: LAT Images

16 février 2017 - Recrutement de J. Allison

16 février 2017 - Recrutement de J. Allison
14/15

James Allison, ancien directeur technique de Lotus et de Ferrari, est nommé au même poste chez Mercedes. Il remplace Paddy Lowe, parti chez Williams, avec la lourde tâche d'aider la structure à développer au mieux la première monoplace du second chapitre de l'ère turbo hybride conçue sans lui, avec une réglementation totalement revue sur le plan aérodynamique.

29 octobre 2017 - Nouveaux titres mondiaux

29 octobre 2017 - Nouveaux titres mondiaux
15/15

Une semaine après avoir conquis une quatrième couronne des constructeurs, Mercedes fait coup double au Mexique avec le sacre de Lewis Hamilton, et ce malgré une écurie Ferrari quasiment au même niveau. Avec quatre titres constructeurs, quatre titres pilotes, 66 victoires, 34 doublés, 153 podiums, 79 poles et 46 meilleurs tours entre 2010 et 2017, Mercedes a écrit une des pages les plus victorieuses de la F1, particulièrement durant l'ère turbo hybride.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Valtteri Bottas
Équipes Mercedes , Brawn GP
Type d'article Diaporama
Tags aldo costa, geoff willis, james allison, paddy lowe, ross brawn, toto wolff