De Silvestro, une présence gênante pour Sirotkin ?

Il y a près d’un an, Sauber annonçait l’arrivée dans son programme du jeune pilote russe Sergey Sirotkin

Il y a près d’un an, Sauber annonçait l’arrivée dans son programme du jeune pilote russe Sergey Sirotkin. Après l’avoir préparé à ses premiers tests en Formule 1, l’écurie suisse l’a conservé comme pilote d’essai, mais lui a préféré Giedo van der Garde pour occuper le rôle de pilote réserviste.

Sirotkin attend son heure en participant au championnat de Formule Renault 3.5, où il occupe une modeste 12e place pour le moment. Il assure cependant qu’il occupe toujours une place de choix dans le programme de Sauber. « Plusieurs étapes ont déjà été décidées, et d’autres dont je ne peux pas parler avant que Sauber ne communique », révèle-t-il au site internet russe f1news. « Dans tous les cas, cela n’a aucun sens d’en discuter car je suis pleinement engagé en World Series. »

Sirotkin reste donc très mystérieux sur son avenir, même s’il évoque la possibilité de participer aux essais libres du premier Grand Prix de Russie. En 2013, Sauber avait beaucoup œuvré pour lui offrir des tests et lui permettre d’obtenir sa Superlicence. Depuis, il ne se passe plus grand-chose de concret pour le jeune homme de 18 ans, qui avait été mis en avant pour tenter de séduire des investisseurs russes. Monisha Kaltenborn a beau clamer que cette piste économique est toujours travaillée, les fonds russes ne sont pour le moment jamais arrivés.

Simona de Silvestro, couvée et encombrante ?

Dans le même temps, Sauber continue d’offrir du temps de roulage à Simona de Silvestro. La Suissesse est de nouveau en piste pour trois jours de tests cette semaine à Valence, au volant d’une Sauber de la saison 2012. Selon Sirotkin, la jeune femme n’est pas une concurrente. Pourtant, entre les lignes, ses propos sont légèrement teintés de jalousie à son égard…

« Sauber a un troisième pilote, Giedo van der Garde, et un pilote d’essais, moi-même. Et puis ils ont un pilote couvé [de Silvestro], qu’ils essayent d’aider à atteindre le niveau de la Formule 1. A mon avis, c’est davantage une stratégie marketing, donc je ne suis pas effrayé par ça. »

En F1, le marketing évoqué par Sirotkin n'est jamais loin des prises de décision. Et la participation du pilote russe à une séance du vendredi matin à Sotchi en serait de nouveau l'illustration. Peut-être l'a-t-il oublié...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giedo van der Garde , Simona De Silvestro , Sergey Sirotkin
Équipes Sauber
Type d'article Actualités