Guide F1 2018
Dossier

Guide F1 2018

Débat F1 2018 - Quel pilote francophone sortira du lot ?

partages
commentaires
Débat F1 2018 - Quel pilote francophone sortira du lot ?
20 mars 2018 à 17:24

Un panel de spécialistes de Motorsport.com livre ses pronostics sur les grands débats qui agitent le paddock à l'aube de la saison 2018 de Formule 1.

 Glenn Freeman, reporter F1
Ocon pour cette année, mais sur le long terme, il pourrait s’agir de Leclerc. Il vaut de l’or.

 Oleg Karpov, reporter F1
J’ai une très haute estime pour Pierre Gasly. Il m’a impressionné au Japon et je ne m’attendais pas à ce qu’il y soit si bon, particulièrement après le passage de Stoffel [Vandoorne], qui n’est pas parvenu à remporter le titre. Pierre m’a surpris, ainsi que pas mal de monde du paddock. Sa campagne GP2 [en 2016] n’a pas été aussi propre qu’elle n’aurait pu l’être mais il a quand même remporté le titre. Ocon, je ne sais pas. Pour moi, il semble un peu surcoté, mais on verra cette année. Leclerc ? Je ne pense pas qu’on le verra beaucoup, juste à cause de sa voiture, qui n’est pas capable de montrer ce qu’il vaut.

 Guillaume Navarro
Charles Leclerc avait inspiré Jules Bianchi, qui avait convaincu son manager Nicolas Todt de le prendre sous sa protection. Ouvrir le compteur de points en 2018 semble déjà destiné à être un exploit pour Sauber, et pourrait avoir la saveur de l’exploit signé par Jules à Monaco en 2014 avec Marussia. On attend toujours de voir de quel bois peut se chauffer Stoffel Vandoorne au plus haut niveau. Le Belge sera attendu pour sa seconde saison en F1. Grosjean est devenu une valeur sûre en F1 et une belle référence pour le milieu de plateau ; il sera là pour prendre les points avec Haas. Quant à Ocon, même si la Force India venait à ne pas être la quatrième auto du plateau 2018, c’est sur sa constance, son attitude et sa capacité à prendre le dessus sur Pérez qu’il sera jugé. Point d’interrogation sur Gasly, dont on ne demande qu’à être positivement surpris. Il est le premier à avoir la chance de ne pas voir les jeunes de la filière Red Bull se bousculer aux étages inférieurs.

 Basile Davoine
Des cinq pilotes francophones de la grille, celui dont le potentiel est selon moi le plus élevé reste Esteban Ocon. Sa saison 2017 chez Force India a été impressionnante, et si la monoplace dont il dispose cette année est aussi performante, il devrait pouvoir se régaler, voire même tenter d’accrocher son premier podium en F1. On avait dit de 2017 que ce serait une année particulièrement décisive pour lui, mais l’exercice qui arrive l’est peut-être plus, avec une confirmation à apporter dans sa régularité face à un Sergio Pérez toujours difficile à manœuvrer. J’attends de Romain Grosjean qu’il soit fidèle à son statut de capitaine de route chez Haas, tandis que les premières véritables saisons de Gasly et Leclerc seront à suivre de près. 

 Fabien Gaillard
Ocon et Leclerc sont à mon sens les deux pilotes à suivre cette saison car leur avenir pourrait s'écrire dans les écuries d'usine. En termes de résultats, il sera sans doute compliqué de comparer ce petit monde, mais sur les performances, ce sont les deux que j'attends particulièrement au tournant.

 Benjamin Vinel
Charles Leclerc est vraiment la sensation du moment pour ses débuts en Formule 1, et à juste titre. Le protégé de Ferrari gagne partout où il passe, vice-Champion du monde de karting, titré en GP3 et en Formule 2… Sa campagne dans l’antichambre de la Formule 1 était un modèle du genre, surtout pour un rookie, avec notamment un record de pole positions à la clé. L’enjeu pour Leclerc n’est pas de s’implanter en Formule 1 mais de réaliser une saison suffisamment impressionnante pour être un candidat crédible à la succession de Kimi Räikkönen chez Ferrari en 2019.

 
Prochain article Formule 1
Avec Honda, Toro Rosso a trouvé la liberté

Previous article

Avec Honda, Toro Rosso a trouvé la liberté

Next article

Les tarifs de F1 TV Pro auraient été révélés

Les tarifs de F1 TV Pro auraient été révélés
Charger les commentaires