Le débat soulevé par l'incident Alonso/Räikkönen à Austin
Prime

Le débat soulevé par l'incident Alonso/Räikkönen à Austin

Par :

L'incident entre Fernando Alonso et Kimi Räikkönen à Austin a relancé le débat sur les batailles roue contre roue et sur le Règlement Sportif de la Formule 1. Mais que peut faire la FIA pour résoudre ce problème ?

Fernando Alonso est intéressant à observer cette année, non seulement pour ses prouesses en piste mais aussi pour la manière dont il explore et repousse les limites, exploite et met en évidence les incohérences du règlement de la Formule 1. Alonso n'est pas du genre à rester les bras croisés face à ce qu'il considère comme une injustice, et en coupant délibérément le virage 2 à Sotchi, il a prouvé à quel point il était prêt à faire campagne.

Après avoir mis en lumière le problème du gain possible en ne respectant pas les limites de la piste au premier virage, Alonso a connu un incident avec Kimi Räikkönen à Austin le week-end dernier, soulevant le débat sur ce qu'un pilote peut se permettre de faire ou non dans une bataille roue contre roue. Alonso était contrarié que Räikkönen l'ait doublé en lui faisant l'extérieur au premier virage et en utilisant les vibreurs en sortie. Pour l'Espagnol, que le Finlandais l'ait dépassé en dehors de la piste était une claire infraction aux règles imposées par la FIA ce week-end.

partages
commentaires

Pourquoi Vasseur veut prendre son temps avec Pourchaire

En 2021, à l'âge de 17 ans, Théo Pourchaire est devenu à la fois le plus jeune poleman et le plus jeune vainqueur d'une épreuve de Formule 2. Le Français est l'un des plus grands espoirs prétendant à un volant en Formule 1 mais Frédéric Vasseur et Alfa Romeo ne souhaitent pas brûler les ailes de la star de l'académie.

Gasly et AlphaTauri en piste à Imola

Pierre Gasly est ce mardi en piste avec AlphaTauri sur le circuit d'Imola.

Mercedes et le "champ de mines" du règlement 2022

Directeur technique en chef de Mercedes, James Allison est revenu sur l'ampleur des changements réglementaires ainsi que sur les risques et opportunités qui les accompagnent, imaginant que certaines écuries vont grandement se tromper au moment d'aborder la saison.

Alpine F1 était "perdu" début 2021

Le PDG d'Alpine en F1, Laurent Rossi, a reconnu que son équipe était "perdue" en début de saison 2021, tout en assurant que la forme fluctuante était devenue "plus linéaire" à mesure que l'A521 était mieux comprise.

Ferrari, Sainz et Leclerc en essais du côté de Fiorano

La Scuderia Ferrari va lancer ces prochains jours les préparatifs de sa saison 2022 de F1, avec le retour en piste de ses pilotes titulaires, Carlos Sainz et Charles Leclerc, à Fiorano.

Les ailerons flexibles plus durs à exploiter mais encore ambigus ?

D'après James Key, les ailerons flexibles "deviendront probablement une sorte de problème en 2022" mais la nouvelle réglementation technique rendra plus difficile d'exploiter cette flexibilité.

Latifi : La flexibilité m'aidera à progresser en 2022

Alors qu'il s'apprête à disputer sa troisième saison en Formule 1, Nicholas Latifi affirme que la flexibilité et la capacité d'adaptation seront des qualités essentielles pour poursuivre sa progression chez Williams.

Formule 1
24 janv. 2022

Avoir travaillé avec Bottas en F3, un avantage selon Vasseur

Il y a plus de dix ans, Frédéric Vasseur avait Valtteri Bottas dans son écurie en formules de promotion. Le Français juge que cela sera un facteur positif en 2022.

Formule 1
24 janv. 2022
Verstappen "n'était pas en pleine forme" à Austin
Article précédent

Verstappen "n'était pas en pleine forme" à Austin

Article suivant

L'animosité entre Prost et Senna est un mythe, juge leur agent

L'animosité entre Prost et Senna est un mythe, juge leur agent
Charger les commentaires