Débriefing du Grand Prix de Belgique avec Glock

Débriefing du Grand Prix de Belgique avec Timo Glock

Débriefing du Grand Prix de Belgique avec Timo Glock. Suite à une pénalité de 25 secondes qui lui a été infligée, le pilote allemand termine à la porte des points.

Tout d'abord, quelle est votre réaction vis-à-vis des 25 secondes de pénalité qui vous ont fait retomber de la huitième à la neuvième place ?


C'était vraiment décevant de s'entendre dire que j'avais perdu cette place parce que je m'étais tellement battu au cours des derniers tours pour regagner du terrain. Étant donné les circonstances du week-end et du début de la course, un point aurait été un bon résultat. L'annonce de ma pénalisation ne m'a donc pas fait plaisir.

Pensez-vous qu'il était juste que vous soyez pénalisé pour avoir dépassé sous drapeau jaune ?


Je suis absolument convaincu de n'avoir pas commis de faute car il était assez évident que Mark Webber roulait à une allure différente en raison des pneumatiques rainurés qu'il avait chaussés. J'allais beaucoup plus vite sur pneus pluie standard et il a donc dû freiner plus tôt que moi pour aborder la chicane du Bus Stop. Je pense ne l'avoir dépassé qu'après le drapeau vert. Mais les commissaires ont pris leur décision, nous n'avons plus qu'à l'accepter.

Avant cela, comment s'est passé le week-end pour vous ?


Nous avons eu des difficultés de réglage pendant tout le week-end et nous avons rencontré quelques problèmes pour chauffer les pneumatiques. Nous avions opté pour la gomme la plus dure des pneus Bridgestone de sorte que les basses températures de la piste se sont avérées légèrement problématiques pour nous. Nous n'avions clairement pas l'allure que nous souhaitions. Nous savions déjà avant le week-end que cette course serait délicate pour nous.

Parlez-nous des derniers tours, quand la pluie est apparue.


La vitesse nous faisait déjà un peu défaut dans cette course, j'étais donc mal parti pour les points mais j'ai vu le nuage arriver et j'ai demandé à l'équipe s'il allait pleuvoir. Ils m'ont dit que la pluie était attendue pour les deux ou trois derniers tours et je savais qu'à Spa, il serait vraiment difficile de se maintenir sur la piste avec des pneus secs si elle était humide. Ce fut clairement le cas lorsque la pluie est apparue et j'ai commis une erreur en glissant hors de la piste et Webber m'a dépassé. Nous n'avions rien à perdre donc j'ai décidé de changer de pneumatiques et j'ai opté pour des pneus pluie standard. C'était le bon choix car la différence de vitesses sur les pneus pluie standard comparés aux pneus rainurés s'est avérée énorme. J'étais à treize secondes de Webber au début du dernier tour et je l'ai facilement dépassé au niveau du Bus Stop.

Aimez-vous piloter par temps de pluie ?


J'aime beaucoup les conditions humides et si toute la course s'était déroulée dans ces conditions, cela aurait été bon pour moi. Samedi matin, au cours des derniers essais libres, nous nous en étions plutôt bien sortis dans des conditions humides et nous étions donc en bonne forme.

Êtes-vous satisfait de vos dernières performances ?


Avant le début de la saison, j'ai dit que je voulais être au même niveau que Jarno dans la seconde partie de l'année et je pense que j'y suis parvenu. Vous avez vu au cours des qualifications, lorsque j'étais un peu en difficulté avec la voiture, qu'il était devant au cours du dernier tour, mais seulement de 0,046 seconde. Dans l'ensemble au cours des qualifications, parfois j'étais plus rapide, parfois c'était lui, c'est pourquoi je pense que nous sommes au même niveau. Si vous regardez mon parcours cette année, vous verrez que j'ai fait des progrès constants et je dois dire que je suis plutôt content de l'évolution des événements. J'ai fini dans les points au cours des trois dernières courses, si on fait abstraction de la pénalité de Spa, donc c'est plutôt positif. En termes de développement, les choses évoluent dans la bonne direction et, dans l'ensemble, j'ai de bonnes sensations avec la monoplace. Il était clair pour moi que je n'allais pas débarquer dans l'univers de la Formule 1 et remporter des courses immédiatement, mais j'ai déjà un podium à mon actif pour cette première saison complète. C'est donc un excellent début.

Quelles sont vos ambitions pour le Grand Prix d'Italie ?


Nous allons devoir fournir des efforts considérables pour marquer des points car chaque point est important pour nous dans la lutte pour la quatrième place dans le Championnat du Monde des Constructeurs. Nous avons à nouveau les pneus Bridgestone à gomme dure donc l'échauffement risque d'être délicat, bien que je m'attende à ce que le temps soit bien meilleur qu'en Belgique, ce qui devrait aider. Les essais se sont plutôt bien passés pour nous et nous avons accompli un bon travail sur le package aérodynamique spécifique à Monza mais vous ne savez jamais réellement quelle est la situation lors des essais. Nous allons donc patienter et voir comment les choses évoluent mais nous avons assurément le potentiel pour marquer plus de points.

D'après le site officiel de l'écurie Toyota.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Timo Glock
Type d'article Actualités