Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
24 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
31 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
52 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
58 jours

La saison 2020 de F1 pourrait ne débuter qu'en juin

partages
commentaires
Par :
13 mars 2020 à 07:39

Selon les informations de Motorsport.com, la Formule 1 envisage de débuter la saison 2020 à Bakou, alors que beaucoup d'indications laissent à penser que le coronavirus va bouleverser les calendriers pendant encore quelques mois.

Avec le report annoncé dès la mi-février du Grand Prix de Chine, puis l'annulation du GP d'Australie ce vendredi et de grosses incertitudes pesant sur Bahreïn et le Vietnam, le début de saison F1 est d'ores et déjà très perturbé. Mais l'image globale de l'évolution du COVID-19 laisse à penser que les choses ne vont pas s'arrêter là. La situation devrait selon toute vraisemblance empirer en Europe dans les semaines à venir et confirmer la vague de mesures drastiques déjà prises par plusieurs pays pour tenter de ralentir la progression de ce qui est désormais considéré comme une pandémie.

Or, après les quatre premières manches du début de ce qui devait être le calendrier le plus chargé de l'Histoire de la Formule 1, la saison européenne doit débuter à Zandvoort, le 3 mai. Non seulement la manche néerlandaise, longtemps perçue comme celle qui pouvait lancer la campagne en cas de propagation de l'épidémie, est désormais en situation précaire, mais ce voile d'incertitude s'étend maintenant également à l'Espagne et à Monaco. Ces trois Grands Prix sont en tout cas très clairement sous la menace et cela voudrait dire que la saison pourrait ne démarrer qu'en juin, avec le Grand Prix d'Azerbaïdjan (du 5 au 7 juin), dans les rues de Bakou. Une hypothèse évoquée par Helmut Marko lui-même, conseiller de Red Bull, dans le paddock de Melbourne peu après l'annonce de l'annulation.

Lire aussi :

Le PDG de la F1, Chase Carey, a déclaré à Melbourne ce vendredi que la discipline se préparait à des discussions et à des décisions difficiles quant aux prochaines étapes : "À ce stade, nous nous concentrons vraiment sur les problèmes de ce week-end. Clairement, je reviens juste du Vietnam, donc nous sommes en discussion avec nos partenaires sur les courses à venir. Je pense qu'à ce stade, ce que nous voulons vraiment faire, c'est nous assurer que nous traitons les problèmes ici, que nous les traitons correctement."

"Mais dans les jours qui viennent, il est clair que nous allons nous occuper des épreuves à venir. C'est une situation assez difficile à prévoir ; tout le monde utilise le mot 'fluide', c'est évidemment une situation fluide. La situation aujourd'hui est différente de ce qu'elle était il y a deux jours, qui était différente de celle de quatre jours auparavant. Il est donc difficile de faire ce genre de prévisions quand la situation évolue aussi rapidement."

Aussi, quand la question lui a été posée de savoir vers quelle destination le personnel travaillant en F1 devait prendre ses billets d'avion désormais, Carey a répondu : "Tout le monde veut une réponse, et nous aimerions en avoir une. Je pense que vous ne pouvez pas forcer une réponse à quelque chose qui, à l'heure qu'il est, n'en a pas. Nous devons juste continuer de faire ce que nous faisons, à communiquer avec tout le monde, avec tous les experts, nous pouvons le faire dans le monde entier."

"Clairement, nous sommes un sport international. Et en conséquence, vous savez, nous ne faisons pas seulement face à un problème dans un seul pays, nous composons avec un ensemble de situations complexes. Mais je crois que nous devons continuer à les traiter au fur et à mesure de l'évolution de la situation."

Avec Jonathan Noble  

Article suivant
Vers un "inévitable" report du début de saison selon Horner

Article précédent

Vers un "inévitable" report du début de saison selon Horner

Article suivant

Photos - Un jour d'annulation au Grand Prix d'Australie

Photos - Un jour d'annulation au Grand Prix d'Australie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard