Déception chez Xtrac après l'abandon des boîtes standardisées

partages
Déception chez Xtrac après l'abandon des boîtes standardisées
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro

La société Xtrac était la seule à publiquement faire savoir qu'elle avait déposé une candidature à l'appel d'offres de la FIA, destiné à évaluer l'adoption d'une boîte de vitesses standardisée en F1 à partir de 2021.

Le fournisseur de boîtes de vitesses Xtrac a fait savoir sa "déception" au sujet de la décision de la FIA de ne pas poursuivre la mise en application d'un système de transmission commun à toutes les équipes F1 à compter de 2021.

Les fournisseurs potentiels ayant répondu à l'appel d'offres de la FIA ont soumis leurs propositions en mars, et la Fédération Internationale de l'Automobile a depuis évalué l'ensemble des tenants et aboutissants d'une unité standardisée, notamment en termes de coûts. Les équipes ont reçu l'information au cours d'une réunion technique cette semaine du fait que le Département Technique de la FIA avait finalement statué en défaveur de l'entrée en vigueur d'un système unique imposé aux équipes, qui pourront donc continuer à développer ou acheter leurs propres solutions. 

Lire aussi:

La décision prise par les experts techniques a été ratifiée par le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA. L'instance estime qu'il demeure possible de trouver des économies dans les dépenses relatives aux boîtes de vitesse sans avoir à standardiser celles-ci. La société Xtrac avait été la seule à avoir fait savoir publiquement qu'elle était candidate à la fourniture technique de la F1 à compter de 2021. Même si le fournisseur n'a finalement été battu par personne, c'est avec regret que son Président Peter Digby accueille la nouvelle.

"Xtrac a placé des efforts énormes pour fournir une réponse à l'appel d'offres de la FIA", déclare-t-il à Motorsport.com. "Compte tenu de notre importante expérience avec les autres formules globales en tant que fournisseur unique, nous estimions être idéalement placés pour répondre aux défis spécifiques détaillés dans le document d'appel d'offres, qui sollicitait en particulier une boîte de vitesses de haut niveau, légère, et des systèmes de mise en action très proches de ce que les équipes F1 utilisent actuellement."

"Bien que nous soyons déçus de la décision de la FIA de ne pas donner suite à ce chemin en particulier pour atteindre des économies fort nécessaires en F1, nous n'avons aucun doute quant au fait que toutes les parties concernées ont beaucoup appris du processus d'appel d'offres. Nous sommes certains que cela offrira des fondations utiles pour toute future discussion."

Les écuries ont globalement bien reçu la décision prise par la FIA de ne pas standardiser la boîte de vitesses dans la discipline. "C'est bien d'avoir essayé", estime Andy Green, directeur technique de Racing Point, auprès de Motorsport.com. "Il y a de nombreux domaines dans lesquels ils peuvent réaliser des économies, mais certains d'entre eux doivent être traitées avec beaucoup de soin. Je parle de domaines qui impliquent plus la fiabilité que tout, et qui ont le potentiel d'immobiliser l'intégralité de la grille."

Les fascinantes manipulations au départ, décrites par Lewis Hamilton

Article précédent

Les fascinantes manipulations au départ, décrites par Lewis Hamilton

Article suivant

Comment McLaren veut retrouver sa grandeur

Comment McLaren veut retrouver sa grandeur

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper