La décision de 2007 à l'origine de l'empire Mercedes
Prime

La décision de 2007 à l'origine de l'empire Mercedes

Par :
Co-auteur:
Fabien Gaillard

En 2009 encore, il semblait impensable que Mercedes puisse dominer quelques années plus tard le monde de la F1 : le constructeur automobile allemand ne disposait même pas encore d'une équipe d'usine dans la discipline. Mais une décision prise deux ans auparavant, et qui a porté ses premiers fruits lors du Grand Prix de Hongrie 2009, a représenté le riche semis d'une récolte qui se poursuit encore aujourd'hui et fait le succès de la marque à l'étoile.

On se souvient des accoutrements vintage et des festivités organisées par Mercedes dans le paddock du Grand Prix d'Allemagne 2019. Pour simplifier le message vers l'extérieur, la marque célébrait 125 ans de présence à divers échelons de la compétition automobile ainsi que son propre rôle dans l'Histoire de celle-ci. Mais au-delà de ça, Mercedes commémorait aussi un anniversaire symbolique et significatif pour l'équipe : celui des 10 ans du Grand Prix de Hongrie 2009.

Un souvenir particulier pour Mercedes, qui vivait alors une saison décevante, mais s'était imposé sur le Hungaroring en tant que motoriste avec McLaren et Lewis Hamilton. Cette course avait jeté les bases de la fondation de tout ce qui allait suivra entre le champion britannique et l'équipe d'usine Mercedes depuis 2014.

partages
commentaires

Gasly : "C'était vraiment à la limite partout"

Pierre Gasly a confirmé son excellent début de week-end lors des qualifications du Grand Prix d'Émilie-Romagne, et veut désormais tourner définitivement la page de sa déception de Bahreïn.

Leclerc et Ferrari "plus confiants" pour le rythme de course

Quatrième des qualifications du Grand Prix d'Émilie-Romagne, Charles Leclerc a confirmé le redressement et les bonnes dispositions de la Scuderia Ferrari à Imola. Réaction.

Norris a laissé filer le top 5 : "J'ai tout foiré"

Ne pas avoir respecté les limites de la piste a coûté cher à Lando Norris en qualifications à Imola : la deuxième ligne était à sa portée.

Bottas : "Je ne comprends pas encore ma performance"

Lointain huitième sur la grille de départ du Grand Prix d'Émilie-Romagne, Valtteri Bottas ne s'explique pas sa chute de performance pendant les qualifications à Imola.

Giovinazzi accuse Mazepin de manque de respect

Antonio Giovinazzi et Nikita Mazepin ont eu maille à partir lors des qualifications du Grand Prix d'Émilie-Romagne, et l'Italien n'a franchement pas apprécié l'attitude du Russe.

Pérez a commis une erreur : "J'aurais dû être en pole"

Sergio Pérez déplore une erreur qui lui aurait coûté la pole position à Imola.

Hamilton ne s'attendait "pas du tout" à devancer les Red Bull

Poleman du Grand Prix d'Émilie-Romagne à Imola, Lewis Hamilton s'est étonné d'avoir pu devancer les deux pilotes Red Bull en qualifications.

Esteban Ocon : "Une séance bien construite"

Après avoir atteint la Q3, Esteban Ocon se réjouit d'avoir bouclé une séance de qualifications sans heurt à Imola, où se dispute le Grand Prix d'Émilie-Romagne.

McLaren salue le "grand soutien" de Mercedes pour sa F1 2021

Article précédent

McLaren salue le "grand soutien" de Mercedes pour sa F1 2021

Article suivant

Ocon s'est trop concentré sur son pilotage, pas assez sur la Renault

Ocon s'est trop concentré sur son pilotage, pas assez sur la Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Mercedes
Auteur Guillaume Navarro