La décision de 2007 à l'origine de l'empire Mercedes
Prime

La décision de 2007 à l'origine de l'empire Mercedes

Par :
Co-auteur:
Fabien Gaillard

En 2009 encore, il semblait impensable que Mercedes puisse dominer quelques années plus tard le monde de la F1 : le constructeur automobile allemand ne disposait même pas encore d'une équipe d'usine dans la discipline. Mais une décision prise deux ans auparavant, et qui a porté ses premiers fruits lors du Grand Prix de Hongrie 2009, a représenté le riche semis d'une récolte qui se poursuit encore aujourd'hui et fait le succès de la marque à l'étoile.

On se souvient des accoutrements vintage et des festivités organisées par Mercedes dans le paddock du Grand Prix d'Allemagne 2019. Pour simplifier le message vers l'extérieur, la marque célébrait 125 ans de présence à divers échelons de la compétition automobile ainsi que son propre rôle dans l'Histoire de celle-ci. Mais au-delà de ça, Mercedes commémorait aussi un anniversaire symbolique et significatif pour l'équipe : celui des 10 ans du Grand Prix de Hongrie 2009.

Un souvenir particulier pour Mercedes, qui vivait alors une saison décevante, mais s'était imposé sur le Hungaroring en tant que motoriste avec McLaren et Lewis Hamilton. Cette course avait jeté les bases de la fondation de tout ce qui allait suivra entre le champion britannique et l'équipe d'usine Mercedes depuis 2014.

partages
commentaires

Sainz "aussi rapide" sur le mouillé que sur le sec à Imola

Malgré plusieurs sorties de piste, Carlos Sainz (Ferrari) avait du rythme sur un circuit d'Imola détrempé au GP d'Émilie-Romagne 2021 de F1.

Pourquoi la marche arrière de Hamilton n'était pas illicite

La remontée de Lewis Hamilton pour terminer deuxième au Grand Prix d'Émilie-Romagne a été facilitée par un retour en piste en marche arrière après avoir été piégé par la piste humide, ce qui n'était pas une violation du règlement selon la direction de course.

Stats Imola 2021 - Verstappen rejoint un cercle très fermé

Retrouvez les statistiques marquantes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 de Formule 1, où Max Verstappen a rejoint les rares pilotes à avoir gagné lors de six saisons consécutives.

Ocon regrette d'être parti en pneus pluie à Imola

Neuvième du Grand Prix d'Émilie-Romagne, Esteban Ocon a regretté après l'épreuve le choix de démarrer la course en pneus pluie, qui s'est avéré assez coûteux au vu du rythme affiché par l'Alpine.

Pourquoi Leclerc n'a pas dépassé Verstappen lors du dernier restart

Charles Leclerc est revenu sur le dernier restart du Grand Prix d'Émilie-Romagne, et notamment de sa décision de ne pas tenter de dépasser Max Verstappen alors que le Néerlandais était sorti de piste.

Bottas : Russell a "une sacrée théorie" sur la défense d'Imola

Valtteri Bottas a répondu à la déclaration de George Russell suggérant que le Finlandais a particulièrement défendu sa position car il s'agissait du pilote Williams qui l'attaquait.

Kimi Räikkönen pénalisé, Alpine en profite

Kimi Räikkönen a été sanctionné et sorti du top 10 par les commissaires sportifs à l'issue du Grand Prix d'Émilie-Romagne. Alpine en profite.

Norris sur le podium malgré des pneus qui "agonisaient"

Lando Norris a conclu un week-end remarquable à Imola avec le deuxième podium de sa carrière.

McLaren salue le "grand soutien" de Mercedes pour sa F1 2021

Article précédent

McLaren salue le "grand soutien" de Mercedes pour sa F1 2021

Article suivant

Ocon s'est trop concentré sur son pilotage, pas assez sur la Renault

Ocon s'est trop concentré sur son pilotage, pas assez sur la Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Mercedes
Auteur Guillaume Navarro