Découvrez le circuit du GP d'Arabie saoudite de F1

Les organisateurs du Grand Prix d'Arabie saoudite de Formule 1 ont présenté le circuit urbain de Djeddah.

Seul circuit inédit de la saison 2021, Djeddah a désormais un tracé connu de tous. Ce dernier a en effet été dévoilé ce jeudi par les responsables de ce qui sera le premier Grand Prix d'Arabie saoudite de l'Histoire de la Formule 1, du 3 au 5 décembre prochains. Il se déroulera de nuit.

Lire aussi :

Dessiné dans le cadre d'un partenariat entre Hermann Tilke et la F1, la piste fait 6,175 km de long, ce qui en fait la seconde plus longue du calendrier derrière Spa. Le tour devrait être assez rapide pour un circuit en ville avec une moyenne attendue de 250 km/h grâce à ses longues lignes droites et ses sections de haute vitesse. Il pourrait y avoir potentiellement trois zone DRS.

Le tracé compte un total de 27 virages et tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, avec un premier virage constitué d'une chicane serrée gauche-droite. Il est situé dans la zone de la corniche, sur les bords de la Mer Rouge, à une douzaine de kilomètres du centre de la ville, et utilise le maximum de routes publiques possible.

Pour rappel, la venue de la discipline reine à Djeddah est temporaire puisque, à terme, la course sera organisée sur une piste tracée dans le futur complexe ultra moderne de Qiddiya, actuellement en construction, et qui sera situé à une quarantaine de kilomètres de Riyad, la capitale du pays.

 

L'arrivée au calendrier d'un GP saoudien est tout à la fois une opportunité pour la F1 de jouir de fonds supplémentaires liés aux droits d'inscriptions et de s'inscrire sur un marché jeune, qu'une pierre de plus dans l'édifice politique, économique et social que tente de bâtir l'Arabie saoudite contemporaine sous la houlette du prince héritier Mohammed ben Salmane. En effet, l'épreuve entre directement dans le cadre du projet "Vision 2030" qui a pour objectif la diversification des sources de revenus du pays pour sortir de la dépendance au pétrole ainsi qu'une ouverture de l'économie et de la société.

La polémique a déjà accompagné l'annonce et accompagnera sans nul doute les prochains mois jusqu'au moment de la course, notamment sur la question du respect des droits de l'Homme par l'État et de l'utilisation de la Formule 1 comme une manière de "laver" sur le plan international les conséquences négatives de la politique répressive menée.

Le calendrier F1 2021

28 mars Bahrain GP de Bahreïn Sakhir
18 avril
Italy GP d'Imola Imola
2 mai
Portugal GP du Portugal
Portimão
9 mai Spain GP d'Espagne Barcelone
23 mai Monaco GP de Monaco Monaco
6 juin Azerbaijan GP d'Azerbaïdjan Bakou
13 juin Canada GP du Canada Montréal
27 juin France GP de France Le Castellet
4 juillet Austria GP d'Autriche Spielberg
18 juillet United Kingdom GP de Grande-Bretagne Silverstone
1er août Hungary GP de Hongrie Budapest
29 août Belgium GP de Belgique Spa-Francorchamps
5 septembre
Netherlands GP des Pays-Bas Zandvoort
12 septembre Italy GP d'Italie Monza
26 septembre Russian Federation GP de Russie Sotchi
3 octobre
Singapore GP de Singapour Singapour
10 octobre Japan GP du Japon Suzuka
24 octobre United States GP des États-Unis Austin
31 octobre Mexico GP de Mexico Mexico
7 novembre Brazil GP de São Paulo Interlagos
21 novembre
Australia GP d'Australie Melbourne
5 décembre
Saudi Arabia GP d'Arabie saoudite Djeddah
12 décembre United Arab Emirates GP d'Abu Dhabi Abu Dhabi
partages
commentaires
Gasly : AlphaTauri est "bien mieux" qu'en début de saison 2020

Article précédent

Gasly : AlphaTauri est "bien mieux" qu'en début de saison 2020

Article suivant

Alpine ouvert pour collaborer avec une écurie partenaire en F1

Alpine ouvert pour collaborer avec une écurie partenaire en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Arabie saoudite Billets
Auteur Fabien Gaillard