Dennis prévoit un retour en force de Ferrari

Ferrari a connu un premier Grand Prix difficile avec deux abandons à la clé

Ferrari a connu un premier Grand Prix difficile avec deux abandons à la clé. Cependant, le patron de McLaren, Ron Dennis, est convaincu que ses rivaux vont revenir aux avant-postes dès la semaine prochaine, pour le Grand Prix de Malaisie.

"Je pense que toutes les équipes connaissent des week-ends difficiles. Ils ont connu beaucoup de bas et nous ne doutons pas un instant qu'ils seront de nouveau très compétitifs en Malaisie et pour le reste de la saison," a déclaré Dennis après la course. "Tout ce qu'on peut faire, c'est de rester concentré sur nos efforts et c'est ce que nous allons faire."

"Finalement, c'est un bon week-end pour l'équipe et le plus agréable, c'est notre rythme. Nous étions très performants mais nous savons que les circuits à venir vont être très différents. Toutefois, je pense que nous serons compétitifs."

L'équipe McLaren semblait en mesure de réaliser le doublé. Lewis Hamilton a dominé la course de bout en bout, s'adjugeant ainsi la cinquième victoire de sa carrière en Formule 1. Cependant, la deuxième intervention de la voiture de sécurité a fait les mauvaises affaires de son coéquipier Heikki Kovalainen, qui n'a passé la ligne d'arrivée qu'à la cinquième place.

Mais en dépit de leur domination, Ron Dennis a précisé qu'il est encore trop tôt pour évaluer les performances de leurs rivaux.

"Je pense que même si nous maintenons notre niveau de compétitivité lors des deux courses suivantes, le niveau réel de toutes les voitures n'apparaîtra pas avant Barcelone. D'ici là, les voitures seront plus rapides."

Pendant ce temps, l'écurie italienne connaissait son plus mauvais début de saison depuis 2002 avec l'abandon de ses deux pilotes sur problème moteur.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Heikki Kovalainen
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités