Des GP en fin d'après-midi pour plus d'audience?

partages
commentaires
Des GP en fin d'après-midi pour plus d'audience?
Par : Basile Davoine
3 mai 2015 à 11:45

Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T au départ de la course
Le soleil se couche sur Bahreïn
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06 et Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T en lutte pour une position
Bernie Ecclestone, avec Claire Williams, Team Principal de Williams
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête sa victoire dans le Parc Fermé
Un caméraman Sky Sports F1

Les réflexions sur le format des week-ends de Grand Prix ne datent pas d'hier. Les idées de supprimer la première séance d'Essais Libres ou d'ajouter de l'enjeu avec des points attribués dès le samedi, comme d'autres propositions encore, ont déjà été soumises par différents acteurs.

Dans un passé récent, d'autres comme Luca di Montezemolo et Flavio Briatore ont estimé que le désintérêt des fans venait du format de course en lui-même, trop long selon eux. Ils avaient notamment proposé de réduire les Grand Prix à une course d'une heure.

L'heure du départ a-t-elle un impact?

Aux yeux de Claire Williams, la fréquentation en baisse sur les circuits – plus précisément en Europe – et la chute des audiences TV peuvent être contournées avec d'autres modifications plus simples. La directrice adjointe de l'écurie Williams estime notamment que l'horaire de départ des Grand Prix est une donnée à prendre très au sérieux pour favoriser les télévisions.

"On pourrait réduire la limite de course de deux heures à une heure, cela n'apporterait pas nécessairement de changement. Je crois que le moment où nous diffusons nos courses est plus important", a-t-elle confié à Sky Sport.

"La manière dont est la société maintenant fait que les gens veulent passer du temps avec leur famille et faire des choses ensemble. De ce fait, abandonner tout un dimanche de libre pour regarder une course de Formule 1 compromet toute la journée."

L'Europe et le reste du Monde

Claire Williams suggère notamment le fait de programmer les courses de manière à ce qu'elles soient diffusées en fin de journée.

"Si on les déplace plus tard dans l'après-midi, vous pouvez sortir, profiter de votre journée en famille, revenir à la maison et regarder le Grand Prix à 16 heures ou 17 heures. Ce type de considérations sont des questions à poser en premier lieu."

Une idée à creuser, mais qui n'est pas sans impliquer une problématique beaucoup plus large. A l'heure où la F1 délaisse de plus en plus le continent européen pour organiser des Grand Prix aux quatre coins du monde, le décalage horaire pour satisfaire à la fois le public sur place et les téléspectateurs de chaque continent pose un évident problème d'équilibre. 

Prochain article Formule 1
Témoignage - Häkkinen revient sur son terrible accident à Adélaïde

Previous article

Témoignage - Häkkinen revient sur son terrible accident à Adélaïde

Next article

GP de Monaco - La grille de départ

GP de Monaco - La grille de départ
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités