Des vitesses de pointe plus élevées à Bahreïn

Si Nico Rosberg est le seul pilote à s'être approché à moins d'une seconde du temps de la pole position 2013 à Bahreïn, un autre facteur de comparaison a donné un indice important sur le comportement des monoplaces 2014

Si Nico Rosberg est le seul pilote à s'être approché à moins d'une seconde du temps de la pole position 2013 à Bahreïn, un autre facteur de comparaison a donné un indice important sur le comportement des monoplaces 2014.

Les vitesses de pointe relevées ont permis de constater que les F1 étaient capables d'atteindre 15 à 20 km/h de plus que par le passé en bout de ligne droite. C'est notamment le cas de Fernando Alonso, qui a été "flashé" à 336 km/h la semaine dernière. Lors du Grand Prix de Bahreïn 2013, la vitesse maximale enregistrée était de 314 km/h.

Actuellement, ce constat est valable pour les équipes propulsées par un moteur Mercedes ou Ferrari. Du côté des monoplaces équipées d'un bloc Renault, la meilleure vitesse de pointe enregistrée est de 308 km/h.

Ce chiffre corrobore

les propos tenus par Kamui Kobayashi

la semaine dernière. Le Japonais expliquait que Renault était clairement en retard en matière de performance, et qu'il rendait 20 à 30 km/h à la concurrence en bout de ligne droite.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Nico Rosberg , Kamui Kobayashi
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités