Les jantes Mercedes déclarées légales à Mexico

partages
commentaires
Les jantes Mercedes déclarées légales à Mexico
Par : Scott Mitchell
26 oct. 2018 à 07:53

Les commissaires du Grand Prix du Mexique ont donné le feu vert à Mercedes pour l'utilisation de ses jantes controversées ce week-end.

Les roues arrière de la Mercedes W09 comprennent un spacer doté d'orifices et rainures destinés à réduire la transmission de chaleur entre l'essieu et la roue. Ce design est considéré comme ayant contribué aux récentes quatre victoires consécutives de Mercedes, et après le Grand Prix du Japon, il a été demandé au département technique de la FIA de clarifier s'il s'agissait d'une infraction avec l'Article 3.8 de la réglementation technique.

Lire aussi :

Les commissaires ont noté que la question posée était de savoir si l'air passant par ces orifices et rainures était en infraction avec le fait que "toute partie de la voiture qui influence la performance aérodynamique doit être solidement fixée à la partie entièrement suspendue de la voiture et doit demeurer immobile en relation à la partie entièrement suspendue de la voiture".

Bien que la FIA fût satisfaite de la légalité du design à l'aube du Grand Prix des États-Unis, la fédération a notifié Mercedes que l'affaire n'était pas terminée pour autant, en raison de questions posées par Ferrari. La marque à l'étoile a donc joué la sécurité en modifiant ses jantes pour être certaine de ne pas être en infraction – et en course, à Austin, les W09 ont peiné à gérer leurs pneus arrière, tout en souffrant d'autres problèmes.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, est ramené au garage

Les recommandations de la FIA ont toutefois une nature consultative, et Mercedes a soumis deux requêtes aux commissaires en vue du Grand Prix du Mexique ce week-end. Tout d'abord, l'écurie anglo-allemande a demandé la confirmation de l'interprétation de cette règle et de la légalité de sa pièce, puis les détails de tous les changements requis selon la clarification de la FIA.

Les commissaires ont refusé de faire une "interprétation généralisée" de la réglementation technique, et leur rapport note par ailleurs que "la clarification et l'acceptation de cette pièce par la FIA indiquent spécifiquement être limitées à la pièce présentée par Mercedes à la FIA, et des designs alternatifs devraient donc être évalués séparément".

Toujours est-il que les commissaires ont prononcé une décision en accord avec la position du département technique de la FIA, tant que Mercedes suit ces consignes : "Si Mercedes utilise cette pièce telle qu'elle est décrite dans la correspondance entre Mercedes et le département technique de la FIA, les commissaires considéreront qu'elle est en conformité avec la réglementation, mais seulement en ce qui concerne les points soulevés dans la requête de Mercedes."

Les commissaires ont également développé la position de la FIA quant à la légalité de ces orifices. La fédération considère le refroidissement de zones très localisées, comme sur le design de Mercedes, comme acceptable, et considère que la fonction primaire du spacer est "celle d'un spacer", tandis que "le fait que le spacer pivote est inhérent à sa fonction, tout comme les rayons de la jante pivotent". C'est pourquoi la FIA qualifie l'approche de Mercedes d'"admissible".

Cependant, la fédération "se réserverait le droit de juger des géométries alternatives et de changer d'avis si (par exemple) le spacer devait dépasser sa fonction primaire et si les orifices devenaient suffisamment gros pour avoir un effet aérodynamique plus significatif".

Il est possible de faire appel de la décision des commissaires, ce qui signifie que le débat pourrait se poursuivre ce week-end. La décision étant prise au cas par cas, le problème pourrait être soulevé de nouveau en vue des Grands Prix du Brésil et d'Abu Dhabi.

Article suivant
Photos - Jeudi à Mexico

Article précédent

Photos - Jeudi à Mexico

Article suivant

Hartley : "Je mérite de rester" chez Toro Rosso

Hartley : "Je mérite de rester" chez Toro Rosso
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités