Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
73 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
86 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
129 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
143 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
157 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
185 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
192 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
206 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
213 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
276 jours

En détails : le moteur qui a refait gagner Honda

partages
commentaires
En détails : le moteur qui a refait gagner Honda
Par :
Co-auteur: Jake Boxall-Legge
10 déc. 2019 à 17:43

Motorsport.com se penche sur la configuration complexe de l'unité de puissance qui a mis fin à la pénurie de victoires de Honda en Formule 1.

Le développement de l'unité de puissance Honda en F1 a été un point important de la saison 2019, la marque ayant connu une année réussie avec Red Bull. Avec trois victoires, les premières depuis le GP de Hongrie 2006, l'entreprise nippone a adopté une stratégie agressive concernant l'évolution de son moteur.

Lire aussi :

La manière dont Red Bull a logé l'unité de puissance dans la RB15 a également permis d'améliorer l'aérodynamique de la monoplace. L'image ci-dessous détaille l'installation Red Bull du groupe propulseur Honda.

Red Bull Racing RB15, Honda engine

Au fil des années, l'entrée d'air supérieure (1) a été utilisée purement pour le système d'admission du moteur, mais Honda a permis de l'utiliser également pour le refroidissement du radiateur.

En logeant une partie une système de radiateur (2) au-dessus du moteur, l'écurie a pu rendre les pontons – où les radiateurs sont habituellement logés – bien plus petits.

Mais l'entrée est toujours et également utilisée pour apporter de l'air au compresseur (3), qui est entraîné par la turbine, avant de passer dans le système d'admission.

Les points 4, 6 et 7 représentent des entrées supplémentaires, redirigées vers les pontons de la monoplace.

Aux points 8 et 9, ils y a des sorties de refroidissement, même si Red Bull ne souhaite pas commenter la fonction du 8.

Comme le moteur à combustion interne est sollicité par le châssis, il dispose de points d'ancrage extrêmement solides (au 5 par exemple).

Toro Rosso dispose d'un système d'admission légèrement différent, et même s'il comprend un radiateur positionné au-dessus du moteur, l'entrée d'air est divisée en trois parties distinctes pour alimenter le compresseur et le refroidissement.

Article suivant
Pirelli annonce déjà des pneus pour 2020

Article précédent

Pirelli annonce déjà des pneus pour 2020

Article suivant

Pas besoin de changements "profonds" chez Ferrari ?

Pas besoin de changements "profonds" chez Ferrari ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Giorgio Piola