Deux pépins en deux séances pour Vettel, mais le rythme est là

Sebastian Vettel a connu une journée mi-figue, mi-raisin en Autriche, ce vendredi. Le Quadruple Champion du Monde n'a pas été épargné par les ennuis techniques, tout d'abord en EL1, avec un problème lié à l'unité de puissance immobilisant son auto après 30 minutes; puis en EL2 avec une nouvelle alerte liée cette fois à la transmission.

Suffisant, désormais, pour faire se demander à Ferrari s'il ne serait pas nécessaire d'apporter des changements mécaniques sur l'auto, laissant pendre une Epée de Damoclès au-dessus de la tête de son pilote, sous forme de pénalité sur la grille de départ.

Malgré toutes ces petites contrariétés, Vettel a pu se rassurer avec son rythme et celui affiché par son équipier Kimi Räikkönen, qui s'est par ailleurs montré constant avec les deux mélanges pneumatiques, au point d'être dans la même division que Mercedes.

"Nous avons eu un problème avec la boite de vitesse; les capteurs se sont mis en mode alerte, et on examine ça maintenant. Cela n'a rien à voir avec le problème de ce matin", décrit Vettel au sortir du cockpit après les Essais Libres 2.

Le manque de préparation affecte bien entendu le reste du weekend, mais l'Allemand ne se laisse pas aller au défaitisme, loin s'en faut.

"C'est un circuit court; il faut donc se mettre dans le rythme. On n'a pas pu rouler autant que nous le souhaitons, mais c'est comme ça et il faut faire avec. On va faire de notre mieux samedi et dimanche. Espérons que nous pourrons faire un bon pas en avant d'ici demain, et que nous pourrons mettre Mercedes sous pression".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Sous-évènement Essais Libres 2
Circuit Red Bull Ring
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Résumé d'essais
Tags autriche, f1, ferrari, grand prix, spielberg, vettel