Deuxième, Rosberg a fait de son mieux

En Chine, pour la troisième fois en trois Grands Prix, Nico Rosberg a fini la course sur les talons de son coéquipier Lewis Hamilton sans jamais sembler être en mesure de prendre l'avantage.

Rosberg n'est pas parvenu à prendre la tête au départ de la course, et à partir de ce moment-là, Hamilton n'a fait que gérer un écart de quelques secondes sur l'Allemand. Rosberg, qui a longtemps subi la pression des Ferrari, n'a pas de regrets, estimant qu'il ne pouvait que difficilement obtenir un meilleur résultat.

"C'est comme ça, j'ai fait de mon mieux", commente le pilote Mercedes. "J'ai pris des risques en pneus prime pour réduire l'écart mais mes pneus sont morts. Je ne serais pas arrivé à me rapprocher".

"Nous sommes heureux de l'écart avec Ferrari et de les avoir battus après qu'ils nous ont battus en Malaisie", conclut-il.

Rosberg reste troisième au championnat du monde, mais a désormais dix-sept points de retard sur Hamilton.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Sous-évènement Course
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Résumé de course
Tags chine, course, résultats, shanghai