Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
51 jours
09 mai
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
100 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
107 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
142 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
156 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
184 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
191 jours
12 sept.
Course dans
198 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
212 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
216 jours
10 oct.
Course dans
226 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
240 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
247 jours

Le développement aéro restera "roi" malgré le gel du châssis

Pour Jody Egginton, directeur technique d'AlphaTauri, la capacité des équipes à trouver des gains aérodynamiques sera déterminante dans la lutte en milieu de classement cette année, cet aspect des monoplaces étant exclu du gel du développement après le début de la saison.

partages
commentaires
Le développement aéro restera "roi" malgré le gel du châssis

La saison 2021 devait marquer le lancement d'une nouvelle génération de monoplaces mais la pandémie de COVID-19 a poussé la FIA et la F1 à reporter ce nouveau règlement d'un an. Afin de limiter les dépenses dans ce contexte de crise mondiale, les équipes ont pour obligation de conserver les châssis 2020, avec toutefois deux jetons de développement autorisés pour apporter des nouveautés significatives.

La plupart des équipes devraient conserver environ 60% du châssis utilisé la saison passée, les principales évolutions étant dédiées à retrouver l'appui perdu avec les changements imposés sur le fond plat pour limiter les performances des monoplaces, sauf chez McLaren, où les deux jetons ont été utilisés pour l'intégration de l'unité de puissance Mercedes, dont les besoins diffèrent de ceux du V6 hybride de Renault.

Lire aussi :

Cette particularité pourrait jouer contre l'équipe anglaise face à des rivales qui auront la liberté d'utiliser leurs "jokers" sur d'autres parties de la monoplace mais le directeur technique d'AlphaTauri, Jody Egginton, pense que la hiérarchie ne sera pas définie par l'utilisation des jetons, le développement aérodynamique effectué durant la saison ne faisant pas partie des limitations.

"Au final, l'aérodynamique n'est pas énormément contrôlée par les jetons", a déclaré Egginton à Motorsport.com. "On peut choisir de faire un nouveau nez, mais ce ne sera pas un nez qui fera ou défera le concept aérodynamique, puisque tous les autres aspects du règlement, hormis l'arrière du fond plat, restent les mêmes."

"On peut un peu jouer sur le châssis. Je crois que tout le monde garde la même unité de puissance, à l'exception de McLaren, qui va donc utiliser ses jetons pour ça. Ils doivent bien intégrer cette unité de puissance. Je suis sûr que ce sera un compromis mais aussi un bénéfice pour eux, donc je ne sais pas quelle en sera la conséquence."

"Non, je ne pense pas que les jetons vont influer le concept aérodynamique, mais [le développement] aéro reste roi. Tout le monde va utiliser ses jetons pour quelque chose, mais je ne pense pas que ce sera l'élément déterminant sur la hiérarchie."

AlphaTauri a régulièrement affiché un rythme proche de celui de McLaren en 2020, au cœur d'une lutte intense entre les équipes du milieu de plateau, à laquelle participaient également Racing Point, devenue Aston Martin, Renault, désormais Alpine, et Ferrari. L'équipe de Faenza a pris la septième place, derrière ses rivales directes, malgré le succès de Pierre Gasly à Monza, et Egginton espère qu'elle pourra faire mieux cette année, dans un combat qu'il prédit tout aussi incertain.

"Je pense que le milieu de classement restera serré, mais je ne connais pas la hiérarchie. Sincèrement, je n'étais même pas prêt à pronostiquer la hiérarchie l'an dernier. Nous connaissons nos objectifs, nous pensons que nous serons dans la lutte si nous les atteignons. L'objectif est d'être dans le top 5. Si nous pouvons faire les mêmes progrès entre l'année dernière et cette année, je pense que c'est possible."

"Mais évidemment, avec les changements réglementaires, pour limiter l'appui sur le fond plat, nous avons un peu plus de travail. Ce n'est pas seulement la même chose, c'est la même chose avec quelques changements à compenser. À moins que quelqu'un fasse une erreur, ce devrait être disputé. J'espère que l'erreur ne viendra pas de notre côté !"

La F1 doit jouer un "rôle actif" sur les problèmes sociaux

Article précédent

La F1 doit jouer un "rôle actif" sur les problèmes sociaux

Article suivant

AlphaTauri annonce la date de sa présentation 2021

AlphaTauri annonce la date de sa présentation 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso
Auteur Luke Smith