Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
45 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
52 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
66 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
80 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
94 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
101 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
115 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
129 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
136 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
150 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
157 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
171 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
185 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
213 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
220 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
234 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
241 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
255 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
269 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
276 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
290 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
304 jours

Le développement de Ferrari en 2019 a "dépassé les attentes"

partages
commentaires
Le développement de Ferrari en 2019 a "dépassé les attentes"
Par :
10 nov. 2019 à 11:25

Le développement de la Ferrari SF90 durant le cours de la saison 2019 de F1 a "dépassé les attentes", selon Mattia Binotto, le directeur de la structure italienne.

Après avoir fait le choix d'une philosophie aérodynamique à faible traînée et en dépit d'essais hivernaux prometteurs, la Scuderia Ferrari a connu une première moitié d'année compliquée. À une monoplace performante mais difficile à placer dans la bonne fenêtre de fonctionnement se sont ajoutés des choix tactiques discutables, des erreurs individuelles et des problèmes de fiabilité. Pendant que Mercedes enchaînait les doublés et engrangeait les points qui allaient lui permettre de sceller les deux titres mondiaux à plusieurs Grands Prix du terme de la saison, Maranello se cherchait.

Finalement, et au vu du début d'année, Ferrari a concentré son travail de développement sur la recherche de plus d'appui aéro et, à partir du GP de France, les pièces du puzzle ont commencé à s'assembler. En effet, lors de la manche du Castellet, l'écurie a tout bonnement abandonné un nouveau fond plat quand elle a constaté un problème de développement. Au retour de la trêve, fin août, le Cheval Cabré a aligné trois succès consécutifs, ses premiers de l'année, et s'est montré à l'aise aussi bien sur les pistes où sa grande puissance et sa faible traînée ont fait merveille que sur des tracés plus sinueux.

Lire aussi :

S'exprimant peu avant le Grand Prix des États-Unis, où les performances des SF90 ont étonné par leur discrétion après six poles consécutives, Mattia Binotto, team principal de l'écurie italienne, a expliqué que le développement avait "dépassé les attentes", avant d'ajouter pour Motorsport.com : "Cela démontre au final comment plus d'appui peut aider ou ne pas aider la performance globale de la voiture. Le niveau de sensibilité à l'appui sur ce type de pneu est très important, et en conséquence je pense que même si vous progressez légèrement, vous obtenez plus que ce que vous pouvez espérer."

"C'est probablement dû à la confiance. Les pilotes ressentent une meilleure adhérence, ils vont améliorer plus encore leur propre performance. C'est la somme des choses qui aide. À Singapour, nous avons apporté notre [nouveau] package [aéro] ; ce n'était pas le seul, mais il était assurément significatif. Si vous regardez le gain sur les temps au tour que nous avons eu lors des courses suivantes, c'était légèrement au-dessus de nos attentes."

Même si des questions se sont posées après Austin concernant la soudaine baisse de régime des Ferrari suite à la Directive Technique interdisant formellement certaines pratiques au niveau de l'unité de puissance, Binotto, avant l'épreuve, mettait en avant le travail sur l'appui. "Nous avons amélioré notre voiture en virage, nous avons réduit l'écart avec les équipes de pointe dans ce domaine. Donc nous sommes bien plus proches désormais. Nous avons toujours notre avantage dans les lignes droites, donc globalement le package a progressé et, en qualifs, nous sommes désormais souvent plus rapides. En course, nous sommes clairement compétitifs."

Propos recueillis par Scott Mitchell  

Article suivant
Leclerc : Progresser pour "aider Ferrari" à bien décider

Article précédent

Leclerc : Progresser pour "aider Ferrari" à bien décider

Article suivant

Photos - Le festival hommage à Ayrton Senna

Photos - Le festival hommage à Ayrton Senna
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Fabien Gaillard