Diaporama - Alain Prost, 61 ans et une passion toujours intacte

A l'occasion de l'anniversaire du quadruple Champion du monde français, nous vous proposons quelques images retraçant la longue carrière du Professeur dans les sports mécaniques. Cliquez sur chaque image pour passer à la suivante.

Diaporama - Alain Prost, 61 ans et une passion toujours intacte

1980

1980
1/20

Photo de: Renault

Après avoir accumulé les titres dans les formules de promotion, Alain Prost impressionne McLaren lors de tests et est recruté pour la saison 1980. En fin d'année, cependant, il décide de quitter l'écurie peu performante et de rejoindre Renault, où il collaborera notamment avec l'ingénieur Bernard Dudot (photo).

1981

1981
2/20

Photo de: Renault

Au volant d'une voiture compétitive bien que souffrant de problèmes de fiabilité, Prost signe ses trois premiers succès en F1 en France, aux Pays-Bas et en Italie (photo). Il est dans la lutte pour le titre mais termine finalement 5e du classement.

1982

1982
3/20

Photo de: Jean-Philippe Legrand

L'année suivante, il remporte deux nouvelles victoires sur les deux premiers GP de la saison. Mais une voiture peu fiable et une rivalité interne exacerbée avec René Arnoux l'éloignent de la lutte pour le titre. Il se classement finalement 4e du Championnat.

1983

1983
4/20

Photo de: Williams F1

La fiabilité joue de nouveau des tours à Renault et à Prost. Le pilote français termine 2nd du classement battu de deux points par Nelson Piquet. Il décide de quitter Renault pour retrouver... McLaren.

1984

1984
5/20

Photo de: Jean-Philippe Legrand

Rapidement, la lutte pour le titre se transforme en un duel McLaren entre Niki Lauda et Alain Prost. Le Français remporte sept GP cette saison-là...

1984

1984
6/20

Photo de: Williams F1

... mais c'est insuffisant pour être titré puisqu'au terme de la dernière course, à Estoril (photo), que Prost remporte devant Lauda, c'est l'Autrichien qui est titré pour un demi-point ! C'est le plus faible écart entre deux pilotes en tête du championnat et une nouvelle désillusion pour le Français.

1985

1985
7/20

Photo de: Jean-Philippe Legrand

Lauda démotivé et Michele Alboreto torpillé par des problèmes de fiabilité en deuxième partie de saison, Prost est sur la voie royale pour s'adjuger son premier titre de Champion du monde et le premier pour un tricolore, ce qu'il réussit lors du GP d'Europe grâce à une 4e place.

1988

1988
8/20

Photo de: Tom Haapanen

Après un deuxième titre en 1986 au nez et à la barbe des pilotes Williams puis une saison difficile pour la fin de règne du moteur TAG Porsche, Prost est rejoint par Ayrton Senna chez McLaren.

1988

1988
9/20

Photo de: Tom Haapanen

Si la collaboration se passe plutôt bien, le Français doit s'incliner face à son nouvel équipier qui le bat au terme du premier chapitre de l'histoire incroyable qu'écriront ces deux hommes.

1989

1989
10/20

Photo de: Tom Haapanen

En 1989, l'ambiance au sein de l'équipe McLaren se dégrade très fortement à partir du GP de Saint-Marin, où Prost reproche à Senna de ne pas avoir respecté un accord qui les liait. La lutte pour le titre est serrée alors qu'arrive Suzuka...

1989

1989
11/20

Photo de: XPB Images

Le combat est si féroce que les deux pilotes finissent par s'accrocher. Cet accrochage, rentré dans la légende de la F1 et même du sport, scelle le sort du Championnat car si Prost abandonne, Senna sera disqualifié après être reparti et avoir gagné. Le Français conquiert son troisième titre dans un climat délétère et choisit de quitter McLaren.

1990

1990
12/20

Photo de: Jean-Francois Galeron

La saison suivante, Prost passe chez Ferrari, mais la couronne se joue de nouveau entre les deux hommes et le sort du championnat se règle encore après un accrochage qui les élimine tous les deux. Senna devient double Champion du monde et la tension est à son comble.

1993

1993
13/20

Photo de: Renault

Après une saison 1992 à oublier, la première sans victoire depuis 1980, le Français décide de prendre une année sabbatique. En 1993, il revient chez Williams, l'écurie qui a dominé la saison précédente. Il s'adjuge aisément une quatrième couronne et quitte définitivement les Grands Prix quand il apprend l'intention de son écurie de faire signer Ayrton Senna pour 1994.

1994

1994
14/20

Photo de: XPB Images

C'est en tant que commentateur pour TF1 que le "Professeur" assiste à la mort de son meilleur ennemi le 1er mai 1994 lors du GP de Saint-Marin, là où cinq ans plus tôt la relation entre les deux hommes a pris un tournant tempétueux.

1997-2002

1997-2002
15/20

Photo de: Brousseau Photo

Il se lance dans l'aventure de la gestion d'une écurie de Formule 1. Début 1997, il rachète Ligier et la rebaptise Prost Grand Prix. Si les résultats initiaux sont encourageants, la blessure d'Olivier Panis lors du GP du Canada 1997 marque un coup d'arrêt.

1997-2002

1997-2002
16/20

Photo de: Prost Grand Prix

Et après plusieurs saisons difficiles, une relation avec Peugeot qui part en lambeaux, les finances finissent par manquer et Prost GP est placé en liquidation judiciaire en janvier 2002. Clap de fin.

Trophée Andros

Trophée Andros
17/20

Photo de: Philippe Chemin

Hors F1, le "Professeur" s'est essayé avec brio au pilotage sur glace avec le Trophée Andros dont il remporte le classement général en 2007, 2008 et 2012.

Canal

Canal
18/20

Photo de: XPB Images

Toujours proche du paddock, Prost est régulièrement consultant pour la chaîne cryptée depuis qu'elle diffuse la Formule 1 en France. Il a même commenté plusieurs Grands Prix.

Formule E

Formule E
19/20

Photo de: Guillaume Navarro

Surtout, il est co-fondateur de l'écurie Renault e.dams qui s'est adjugée le titre par équipes au terme de la première saison du championnat de monoplaces électriques.

Renault

Renault
20/20

Photo de: XPB Images

Il a aussi activement participé au retour de Renault en tant qu'écurie d'usine en Formule 1, en faisant partie de l'équipe chargée de convaincre Carlos Ghosn.
partages
commentaires
Williams - Simulation de course satisfaisante pour Massa

Article précédent

Williams - Simulation de course satisfaisante pour Massa

Article suivant

Technique - À quoi vont ressembler les F1 version 2017

Technique - À quoi vont ressembler les F1 version 2017
Charger les commentaires