Diaporama - Daniel Ricciardo, l'archétype du pilote moderne complet

Ce samedi, Daniel Ricciardo signait la pole position du Grand Prix de Monaco. C'est l'occasion de revenir sur sa jeune carrière en sport automobile !

Diaporama - Daniel Ricciardo, l'archétype du pilote moderne complet
Daniel Ricciardo, pilote de A1 Equipe d'Australie
Daniel Ricciardo, pilote de A1 Equipe d'Australie
1/72
2007, c'est un tout jeune Daniel Ricciardo qui pige pour son pays en A1 GP. On le voit également en Formule Renault 2.0 Italie et en 2.0 Eurocup. Ses premières victoires et poles, il les avait collectées en 2006, en Formule BMW Asia.

Photo de: XPB Images

Casque de Daniel Ricciardo, pilote de A1 Equipe d'Australie
Casque de Daniel Ricciardo, pilote de A1 Equipe d'Australie
2/72
A cette époque, pas encore de trace de l'engagement futur de Red Bull qui le fera monter jusqu'à un top team F1.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo
Daniel Ricciardo
3/72
Après un riche programme 2008 avec SG Formula (36 courses!) dont il revient avec le titre 2.0, Ricciardo convainc Carlin et Red Bull et signe 7 victoires (ici Portimão, en British F3), 6 poles et 5 meilleurs tours.

Photo de: Stella-Maria Thomas

Daniel Ricciardo, Carlin
Daniel Ricciardo, Carlin
4/72
Comme tous les jeunes pilotes qui montent, Ricciardo rêve de signer un succès dans les rues de Macao. Il y court contre des jeunes talents comme Jules Bianchi, Marcus Ericsson, Valtteri Bottas, Sam Bird, Max Chilton, Brendon Hartley ou encore Jean-Karl Vernay.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Tests pour Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Tests pour Red Bull Racing
5/72
Quand on impressionne les dirigeants, Red Bull donne des ailes. Le jeune homme s'est imposé avec brio avec le relevé titre F3 Britannique. En décembre 2009, c'est un Ricciardo tout sourire que l'on voit sur les tests jeunes pilotes de décembre avec Red Bull, alors seconde force du championnat derrière Brawn GP.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Tests sur une Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Tests sur une Red Bull Racing
6/72
L'évaluation du rookie débute au volant d'une F1.

Photo de: XPB Images

Podium des rookies : Jean-Eric Vergne, Daniel Ricciardo et Daniel Zampieri
Podium des rookies : Jean-Eric Vergne, Daniel Ricciardo et Daniel Zampieri
7/72
En 2010, Ricciardo constitue un line-up redoutable chez Tech1 en Formule Renault 3.5 avec deux autres espoirs Red Bull, Brendon Hartley puis Jean-Eric Vergne. La marque de boisson énergisante évite soigneusement la filière GP3/GP2 et affûte ses jeunes avec Renault. Le duo impressionne. Ricciardo achève le championnat en seconde position.

Photo de: Daniel James Smith

Daniel Ricciardo Test Driver, Red Bull Racing takes a photo
Daniel Ricciardo Test Driver, Red Bull Racing takes a photo
8/72
Il devient un habitué du paddock F1, où Red Bull souhaite lui faire gagner de l'expérience auprès des ingénieurs et des deux teams du Taureau Ailé.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo et Carlos Sainz Jr
Daniel Ricciardo et Carlos Sainz Jr
9/72
Comme toujours, il y a embouteillage dans le vivier de jeunes talents de la formation autrichienne. La pression n'est pas seulement d'avoir le niveau pour monter en F1 : il s'agit aussi d'impressionner suffisamment Red Bull pour contrer toute propulsion anticipée d'autres talents, comme le jeune Carlos Sainz ou Antonio Félix Da Costa.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
10/72
Ricciardo obtient de nouveau la possibilité de rouler en Rookie Days à Abu Dhabi avec Red Bull Renault au terme de la saison 2010. Le team est alors Champion du monde avec un certain Sebastian Vettel.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
11/72
Le team est alors en mesure de se rendre compte que malgré la présence d'un débutant au volant, de grands enseignements techniques et un solide retour sur le matériel peut être accumulés. L'Australien démontre de réelles qualités de metteur au point.

Photo de: XPB Images

Sebastien Buemi, Scuderia Toro Rosso, Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso et Jaime Alguersuari, Scuderia Toro Rosso
Sebastien Buemi, Scuderia Toro Rosso, Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso et Jaime Alguersuari, Scuderia Toro Rosso
12/72
Red Bull décide de confier le rôle de troisième pilote Toro Rosso à Ricciardo en 2011, pour épauler les titulaires Sébastien Buemi et Jaime Alguersuari.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso
Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso
13/72
Bosseur, il accumule du roulage dès l'hiver au volant de la nouvelle auto.

Photo de: XPB Images

Pilote d'essais de Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso
Pilote d'essais de Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso
14/72
Pour constamment garder ses pilotes montants comme ses titulaires sous pression, Red Bull ne perd jamais de temps. Ricciardo dispose de séances d'Essais Libres de roulage dès le début de la saison, comme ici, en Chine, et se crée une précieuse expérience de roulage sur nombre de circuits non fréquentés par la FR3.5, où il roule aussi avec ISR Racing et enchaîne les podiums.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso
Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso
15/72
Le Graal pour tout pilote est de rouler dans une F1 dans les rues de la Principauté de Monaco. Ricciardo réalise ce rêve lors des Essais Libres en 2011 avec Toro Rosso, mais en veut plus.

Photo de: XPB Images

Podium : Alexander Rossi, Robert Wickens et Daniel RIcciardo
Podium : Alexander Rossi, Robert Wickens et Daniel RIcciardo
16/72
La FR3.5, où roule encore Ricciardo avec des protagonistes comme Alexander Rossi et Robert Wickens, n'est plus suffisante non plus selon Red Bull. Il est temps d'avancer avec celui qui représente l'avenir du Taureau Ailé.

Photo de: Daniel James Smith

Pilote d'essais de Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso
Pilote d'essais de Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso
17/72
L'impatience de Red Bull de tailler son diamant est rare : la filière ne place jamais ses pilotes ailleurs que chez elle, mais se doit encore de laisser leur chance à Alguersuari et Buemi. Dietrich Mateschitz autorise ainsi le Dr Marko à payer la modeste équipe de fond de grille HRT pour placer Ricciardo parmi les pilotes de GP pendant la seconde moitié de saison!

Photo de: XPB Images

Sebastian Vettel, Red Bull Racing
Sebastian Vettel, Red Bull Racing
18/72
Pendant que Sebastian Vettel file vers une nouvelle couronne avec une monoplace intouchable, Ricciardo doit surveiller ses rétroviseurs, mais engrange de l'expérience précieuse, comme le souhaitait Red Bull.

Photo de: XPB Images

Aileron avant
Aileron avant
19/72
Red Bull a eu du nez. Ricciardo est prêt à une réelle entrée en matière par la porte conventionnelle : Buemi et Alguersuari remerciés, ce sont l'Australien et Vergne qui décrochent les deux baquets Toro Tosso 2012. Daniel a déjà 11 GP d'expérience grâce à HRT.

Photo de: XPB Images

Séance photos des pilotes
Séance photos des pilotes
20/72
Première séance photo en tant que pilote F1 avec une combinaison brodée du Taureau Ailé à Melbourne (2012).

Photo de: XPB Images

Nico Rosberg, Mercedes GP
Nico Rosberg, Mercedes GP
21/72
Daniel ne manque pas sa rentrée des classes : pour le premier GP lors duquel il dispose d'une machine capable de marquer des points, il inscrit la 9e position à l'arrivée.

Photo de: XPB Images

Jean-Eric Vergne, Scuderia Toro Rosso
Jean-Eric Vergne, Scuderia Toro Rosso
22/72
Il lui faut néanmoins attendre le GP de Belgique pour renouer avec les points. En interne, la bataille fait rage avec Jean-Eric Vergne, alors que les talents de metteur au point, le potentiel de communication et le capital sympathie de Ricciardo commencent à faire mouche d'un point de vue humain dans le team.

Photo de: XPB Images

Jean-Eric Vergne, Scuderia Toro Rosso
Jean-Eric Vergne, Scuderia Toro Rosso
23/72
Il aligne une série de trois arrivées dans les points dans l'important dernier tiers de la saison et boucle la saison avec 10 unités.

Photo de: XPB Images

Sebastian Vettel, Red Bull Racing fête sa victoire avec son équipe
Sebastian Vettel, Red Bull Racing fête sa victoire avec son équipe
24/72
Important pour garder Red Bull séduit, alors que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes dans l'équipe principale!

Photo de: XPB Images

Robin Frijns, Pilote d'essais Red Bull Racing
Robin Frijns, Pilote d'essais Red Bull Racing
25/72
L'histoire est un éternel recommencement chez Red Bull. S'il lorgne sur le team Champion du monde, Ricciardo doit aussi s'assurer de garder la hype alors que le team teste le Hollandais Robin Frijns sur les Rookie Days d'Abu Dhabi.

Photo de: XPB Images

Esteban Gutiérrez, Sauber; Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso; Valtteri Bottas, Williams; Sebastian Vettel, Red Bull Racing; Fernando Alonso, Ferrari; Sergio Pérez, McLaren
Esteban Gutiérrez, Sauber; Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso; Valtteri Bottas, Williams; Sebastian Vettel, Red Bull Racing; Fernando Alonso, Ferrari; Sergio Pérez, McLaren
26/72
Son volant n'est en tout cas pas remis en question pour une seconde saison avec Toro Rosso, en 2013.

Photo de: XPB Images

Sebastian Vettel, Red Bull Racing devance Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso
Sebastian Vettel, Red Bull Racing devance Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso
27/72
Toujours associé à un Vergne désireux de prouver qu'il doit être le prochain équipier de Vettel une fois Webber parti, Ricciardo repart pour une campagne se concluant avec 20 points et la 14e place du championnat.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
28/72
Une nouvelle fois, c'est aussi par son attitude et sa capacité à tirer le meilleur humainement de son équipe que Ricciardo se démarque de son équipier aux yeux du management Red Bull.

Photo de: XPB Images

Mark Webber, Red Bull Racing et Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso
Mark Webber, Red Bull Racing et Daniel Ricciardo, Scuderia Toro Rosso
29/72
Un Australien en chassera un autre chez Red Bull.

Photo de: Alessio Morgese

Christian Horner, Sebastian Vettel et Adrian Newey lors de la présentation de la Red Bull RB10
Christian Horner, Sebastian Vettel et Adrian Newey lors de la présentation de la Red Bull RB10
30/72
Même si les dirigeants de Red Bull savent qu'ils tiennent en lui un grand talent, peu s'attendent à voir Ricciardo rivaliser avec son quadruple Champion du monde d'équipier lorsqu'il est titularisé chez Red Bull, en 2014.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo avec les médias
Daniel Ricciardo avec les médias
31/72
C’est une nouvelle ère : les moteurs V6 Hybrides ont été introduits, et Renault accuse le coup en termes de puissance comme de fiabilité durant les tests hivernaux. Un trait de caractère crucial de Ricciardo apparaît alors déjà : l’Australien fait face à la presse avec le sourire et un optimisme inaltérable.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo sur le podium
Daniel Ricciardo sur le podium
32/72
L’histoire est belle : dès son premier GP avec Red Bull, devant son public australien, Ricciardo emmène sa monoplace vers le podium, alors que Vettel reste perdu par le nouveau comportement des autos qui n’utilisent plus les gaz d’échappement de la même manière que la précédente génération.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB10
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB10
33/72
Mais le bonheur est de courte durée pour Ricciardo : Red Bull est déclassé après le GP par la FIA pour une irrégularité du système de carburant. Le team met en cause le débitmètre mais le mal est fait : l’Australien est déclassé.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Nico Rosberg et Kevin Magnussen
Daniel Ricciardo, Nico Rosberg et Kevin Magnussen
34/72
On gardera donc seulement le souvenir du gadin annonceur de la déception sur le podium, comme seul Mark Webber savait lui aussi nous en gratifier!

Photo de: XPB Images

Podium: 1er Lewis Hamilton, 3ème Daniel Ricciardo
Podium: 1er Lewis Hamilton, 3ème Daniel Ricciardo
35/72
La montée en puissance est claire. Deux fois P4 à Bahreïn et en Chine, Ricciardo donne du travail à Vettel. Même si la Red Bull semble loin d’être la seconde arme du plateau à cause de ses lacunes moteur, Ricciardo transcende son pilotage sur des œufs et signe deux podiums cette fois légitimes, en Espagne…

Photo de: XPB Images

Podium: Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, 2ème; Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, 1er; Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, 3ème
Podium: Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, 2ème; Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, 1er; Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, 3ème
36/72
...puis à Monaco!

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo et Fernando Alonso lors de la parade des pilotes
Daniel Ricciardo et Fernando Alonso lors de la parade des pilotes
37/72
Le respect de ses pairs devient de plus en plus grand. Alonso, toujours prompt à déclencher la guerre psychologique contre ses rivaux, reconnaît à Ricciardo des qualités qu’il avait régulièrement refusé d’accorder à Vettel, dont le niveau demeurait masqué par une auto supérieure et un équipier muselé les années précédentes.

Photo de: XPB Images

Vainqueur: Daniel Ricciardo, Red Bull Racing heureux avec Sebastian Vettel, Red Bull Racing sur le podium
Vainqueur: Daniel Ricciardo, Red Bull Racing heureux avec Sebastian Vettel, Red Bull Racing sur le podium
38/72
Le Grand Prix du Canada est la première occasion de Ricciardo de remporter un GP. L'Australien montre avoir des nerfs d'acier et va chercher le succès à la force du poignet alors que Mercedes doute avec des problèmes de surchauffe de freins. Une victoire acquise avec la manière!

Photo de: XPB Images

1ère place : Daniel Ricciardo, Red Bull Racing 08
1ère place : Daniel Ricciardo, Red Bull Racing  08
39/72
Paradoxale situation que celle de Red Bull ! Avant les tests d’avant-saison, personne ne doutait que le team autrichien, champion sortant, remporterait de nombreux GP. Mais au vu des difficultés du team avec l’intégration du nouveau power unit, cette victoire est une vraie sensation, et l’espoir de jours meilleurs pour le team.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB10 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W05
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB10 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W05
40/72
On ne se doutait en revanche pas que Red Bull disposait du potentiel pour remettre le couvert ! En Hongrie, Ricciardo pilote avec le cœur et un peu plus, et offre des manœuvres d’une détermination et timing implacables en fin de course ; en exécutant à la perfection sa stratégie et allant gagner ses positions finales en piste, Ricciardo fait définitivement taire tous ceux qui doutaient de lui.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo fait la fête avec l'équipe
Daniel Ricciardo fait la fête avec l'équipe
41/72
L'équipe s'est trouvé un nouveau leader alors que l'attention de Vettel commence à virer du côté de la disponibilité d'un baquet Ferrari en 2015...

Photo de: XPB Images

Vainqueur: Daniel Ricciardo, Red Bull Racing heureux sur le podium
Vainqueur: Daniel Ricciardo, Red Bull Racing heureux sur le podium
42/72
La Hongrie était un tracé lent, où le châssis Red Bull pouvait compenser les lacunes du moteur. Mais à Spa, quelques jours après Budapest, la surprise est totale quand celui qu’on surnomme « Le Ratel » pour son agressivité sans compromis s’impose pour la troisième fois de la saison !

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB10
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB10
43/72
Encore un succès des plus spectaculaires et dignes d’un futur Champion du Monde, avec des conditions de piste extrêmement changeantes…

Photo de: XPB Images

Podium: 1er Daniel Ricciardo, 2ème Nico Rosberg, 3ème Valtteri Bottas
Podium: 1er Daniel Ricciardo, 2ème Nico Rosberg, 3ème Valtteri Bottas
44/72
A ce stade estival de la saison, la surprise est réelle : non seulement tous pensaient que ceux qui bénéficieraient en 2015 des aléas de Mercedes (comme la touchette entre Rosberg et Hamilton à Spa) seraient les pilotes Williams à moteur Mercedes; mais Ricciardo est encore mathématiquement en droit de réellement s'oser candidat au titre mondial.

Photo de: XPB Images

Lancement du Casio Edifice - Red Bull : Daniel Ricciardo et Christian Horner
Lancement du Casio Edifice - Red Bull : Daniel Ricciardo et Christian Horner
45/72
Daniel ne signe plus de succès par la suite, mais qu'importe, le patron l'adore!

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo lors de la parade des pilotes
Daniel Ricciardo lors de la parade des pilotes
46/72
Funky et souriant, Ricciardo reste affamé et motive ses troupes qui digèrent ainsi avec sérénité plutôt qu'inquiétude l'annonce du départ de Sebastian Vettel.

Photo de: XPB Images

Lewis Hamilton (1er) avec Daniel Ricciardo (3e)
Lewis Hamilton (1er) avec Daniel Ricciardo (3e)
47/72
Et toujours, l'Australien joue le rôle de best of the rest derrière Mercedes.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB10
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB10
48/72
A l'aise dans toutes les conditions et n'ayant pas peur d'un défi même extrême, Ricciardo s'avoue très touché par l'accident touchant son ami des formules de promotion Jules Bianchi, à Suzuka.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo prend un selfie avec Lewis Hamilton, Jean Todt et les autres
Daniel Ricciardo prend un selfie avec Lewis Hamilton, Jean Todt et les autres
49/72
Son exceptionnelle saison 2014, sa première avec Red Bull, se conclut par la 3è place du championnat, avec 3 victoires et 238 points. Un résultat qui vaut bien un petit selfie à la cérémonie de remise de prix FIA!

Photo de: Daniel Ricciardo

Daniel Ricciardo embarque des capteurs sur l'aileron arrière
Daniel Ricciardo embarque des capteurs sur l'aileron arrière
50/72
Devenu pilier de l'équipe Red Bull alors qu'arrive la saison 2015, Ricciardo n'est pas effrayé à l'idée d'endosser le rôle de leader d'une équipe quadruple Championne du Monde.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo avec Helmut Marko lors de la parade des pilotes
Daniel Ricciardo avec Helmut Marko lors de la parade des pilotes
51/72
Le pari de Helmut Marko, tant critiqué quand Ricciardo fut tout d'abord promu en F1 chez HRT, puis titulairisé chez Red Bull au lieu de Vergne, a été des plus payants.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11 stoppée sur le circuit
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11 stoppée sur le circuit
52/72
Les essais hivernaux sont de nouveau difficiles pour le team autrichien. Alors que tous espéraient un grand pas en avant avec l’unité de puissance, le team souffre plus que tout autre en tests avec la RB11 et amène Ricciardo à se demander si arriver au terme du GP d’ouverture de la saison sera même possible.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
53/72
Red Bull peut cependant compter sur sa grande application technique pour mener des tests aussi efficaces que possible et tester nombre de développements, pendant que le jeune Kvyat prend ses marques.

Photo de: XPB Images

54/72
Ambassadeur idéal, Daniel multiplie aussi les opérations de relations presse avec application, comme ici, au volant d'une Alfa Romeo 33T3 sur l'ancien tracé Targa Florio.

Photo de: Red Bull Content Pool

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11 et son équipier Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11 et son équipier Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
55/72
Avec une auto encore plus délicate que celle de la saison passée, Ricciardo peine à totalement prendre le dessus sur Kvyat; notamment en raison des impressionnants programmes de développement menés en EL qui compromettent la préparation d'un weekend réellement axé autour de la performance.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
56/72
La saison est dure. En sa qualité de leader d'équipe, Ricciardo mène le développement et marque malgré tout des points dès que l'occasion se présente. Red Bull peut oser des stratégies de course très audacieuses et risquer des opérations depuis le muret des stands qui échoueraient avec beaucoup d'autres pilotes.

Photo de: XPB Images

Des pilotes célèbrent la vie de Jules Bianchi après ses funérailles : Adrian Sutil, Roberto Mehri, Max Chilton, Alexander Rossi, Alexander Wurz, Allan McNish, Pedro de la Rosa, Jenson Button, Daniel Ricciardo, Daniil Kvyat
Des pilotes célèbrent la vie de Jules Bianchi après ses funérailles : Adrian Sutil, Roberto Mehri, Max Chilton, Alexander Rossi, Alexander Wurz, Allan McNish, Pedro de la Rosa, Jenson Button, Daniel Ricciardo, Daniil Kvyat
57/72
Vient le difficile moment des funérailles de Jules Bianchi. Entouré de nombreux autres pilotes et amis, Ricciardo salue le départ de son ami de son célèbre sourire.

Photo de: Daniel Ricciardo

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing fête sa troisième place sur le podium
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing fête sa troisième place sur le podium
58/72
Et signe un podium chargé d'émotion en Hongrie, au terme d'une course d'une grande maestria, après laquelle il avouera avoir mis tout son cœur dans un pilotage pouvant être dédié à Jules Bianchi.

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
59/72
Son dernier podium de la saison sera signé à Singapour. 8e du championnat avec 92 points, le jeune homme achève la saison affamé de succès mais plus indispensable que jamais pour Red Bull.

Photo de: Red Bull Content Pool

Daniel Ricciardo, Felipe Massa, Jenson Button, David Coulthard, Tom Kristensen, Petter Solberg
Daniel Ricciardo, Felipe Massa, Jenson Button, David Coulthard, Tom Kristensen, Petter Solberg
60/72
Durant l'hiver, il s'autorise un peu de fun avec ses amis Button et Massa, qu'il voit souvent en dehors des courses et avec qui il fait régulièrement des séances d'entraînement à vélo.

Photo de: Race of Champions

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
61/72
Moustache et sourire ultrabright. Pas de doutes, il s'agit bien de notre homme sur la présentation de la monoplace 2016, dont le moteur Renault est cette fois badgé TAG.

Photo de: Red Bull Racing

Nico Rosberg, Fernando Alonso, Daniel Ricciardo, Nico Hulkenberg, Valtteri Bottas, Max Verstappen, Daniil Kvyat, Esteban Gutierrez, Esteban Ocon, Marcus Ericsson, Felipe Nasr, Pascal Wehrlein, Felipe Massa, Sebastian Vettel, Jenson Button, Carlos Sainz Jr., Lewis Hamilton, et Sergio Perez
Nico Rosberg, Fernando Alonso, Daniel Ricciardo, Nico Hulkenberg, Valtteri Bottas, Max Verstappen, Daniil Kvyat, Esteban Gutierrez, Esteban Ocon, Marcus Ericsson, Felipe Nasr, Pascal Wehrlein, Felipe Massa, Sebastian Vettel, Jenson Button, Carlos Sainz Jr., Lewis Hamilton, et Sergio Perez
62/72
Mêmes ingrédients qu'avant : amitié...

Photo de: Uncredited

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing pendant un arrêt aux stands
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing pendant un arrêt aux stands
63/72
...application et vitesse...

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat, Red Bull Racing
64/72
...professionnalisme...

Photo de: Red Bull Content Pool

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing avec les médias
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing avec les médias
65/72
...et disponibilité.

Photo de: XPB Images

L'humeur de Cirebox - Les chaises musicales de Red Bull
L'humeur de Cirebox - Les chaises musicales de Red Bull
66/72
Voyant à son tour arriver une nouvelle sensation sautant les étapes en provenance du programme Red Bull, Ricciardo constitue avec son nouveau coéquipier l'un des plus solides line-up du plateau.

Photo de: Cirebox

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 victime d'une crevaison
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 victime d'une crevaison
67/72
La victoire en Espagne était dans ses cordes jusqu'à un coup du sort en toute fin de course...

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing félicite Max Verstappen, Red Bull Racing après sa première victoire
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing félicite Max Verstappen, Red Bull Racing après sa première victoire
68/72
Mais il fut tout de même le premier à aller féliciter celui qui allait en tirer directement profit : son tout nouveau coéquipier.

Photo de: Red Bull Content Pool

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
69/72
Comme en 2014, Ricciardo prend cette année le rôle d'outsider inattendu, alors que Ferrari était annoncé comme le team capable d'aller se poser en alternative à Mercedes.

Photo de: Red Bull Content Pool

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing; Marcus Ericsson, Sauber F1 Team; Pascal Wehrlein, Manor Racing; Esteban Ocon, pilote d'essais Renault Sport F1 Team; Marc Gene, pilote d'essais Ferrari; Rio Haryanto, Manor Racing; Felipe Nasr, Sauber F1 Team; et Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team, au Amber Lounge Fashion Show
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing; Marcus Ericsson, Sauber F1 Team; Pascal Wehrlein, Manor Racing; Esteban Ocon, pilote d'essais Renault Sport F1 Team; Marc Gene, pilote d'essais Ferrari; Rio Haryanto, Manor Racing; Felipe Nasr, Sauber F1 Team; et Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team, au Amber Lounge Fashion Show
70/72
Dès lors, toujours avec style...

Photo de: XPB Images

Conférence de presse : le poleman Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, le deuxième, Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team, le troisième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Conférence de presse : le poleman Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, le deuxième, Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team, le troisième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
71/72
On peut compter sur lui pour tout donner quand l'occasion se présente, comme ce weekend, à Monaco : l'Australien y a signé la toute première pole position de sa carrière!

Photo de: XPB Images

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
72/72
Et qui sait...le prochain slide de cette aventure sera peut-être l'illustration d'une première victoire sur le plus prestigieux des circuits du calendrier!

Photo de: XPB Images

partages
commentaires
McLaren ne cache pas son amère déception
Article précédent

McLaren ne cache pas son amère déception

Article suivant

Berger négocie un nouveau contrat entre Rosberg et Mercedes

Berger négocie un nouveau contrat entre Rosberg et Mercedes