Le directeur technique de la F1 quitte son poste

Andrew James, l'un des "piliers" du Championnat du monde de Formule 1, va quitter son poste de directeur technique du centre de diffusion télévisé.

Le directeur technique de la F1 quitte son poste

En pleine restructuration, le "Media and Technology Centre" de la Formule 1, chargé de la diffusion des Grands Prix, se séparera de son directeur Andrew James à la fin du mois prochain. Pendant près de 30 ans, ce dernier a joué un rôle décisif dans la création et la mise en place d'un grand nombre de systèmes ayant contribué à faire du Championnat du monde de Formule 1 un succès mondial, dont le célèbre centre de diffusion ultramoderne.

Le directeur a dû faire face à un certain nombre des défis à son poste, l'un d'entre eux fut le Grand Prix du Japon 2019, lorsque James a dû diriger la relocalisation du centre de diffusion TV de la F1 en raison de la menace du typhon Hagibis. En cas d'échec, la course aurait dû être annulée. Plus récemment, l'une de ses missions a été d'aider à la transition du Championnat du monde vers des opérations à distance pour la couverture des week-ends de Grands Prix en raison de la pandémie de COVID-19.

"Au cours de mon passage en Formule 1, j'ai eu le privilège de mener des projets passionnants et de travailler avec une équipe créative, compétente, passionnée, persévérante et dévouée ayant permis d'obtenir des résultats spectaculaires", commente James, s'exprimant sur son départ imminent.

Lire aussi :

"Je suis très fier d'avoir participé à tout ça. Je tiens à remercier tous les membres du personnel, anciens et actuels, pour leur soutien, et en particulier les équipes avec lesquelles j'ai travaillé directement, qui ont toujours atteint les objectifs fixés par l'organisation et par nous-mêmes", poursuit-il. "Désormais, je passe à autre chose mais j'espère avoir laissé mon empreinte et j'espère que l'organisation continuera à fournir aux fans un produit exceptionnel."

Ross Brawn, directeur sportif de la F1, n'a pas tari d'éloges sur les efforts que James a déployés pendant son implication dans la catégorie reine. "Andrew a été un pilier de notre organisation pendant plus de 25 ans, sa contribution a été immense", explique Brawn. "Nous ne serions pas là où nous sommes aujourd'hui sans ses capacités, son engagement et son dévouement. Je tiens à remercier personnellement Andrew pour le temps qu'il a passé ici et lui souhaite le meilleur pour ses futurs projets."

L'avenir professionnel de James n'est pas encore connu mais il ne fait aucun doute que sa grande expérience de la Formule 1 fait de lui une cible de choix pour les écuries.

partages
commentaires

Related video

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance
Article précédent

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Article suivant

Pour McLaren, les qualifications d'Imola seront cruciales

Pour McLaren, les qualifications d'Imola seront cruciales
Charger les commentaires