Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
36 jours

Les discussions sur 2021 donnent le tournis aux écuries F1

partages
commentaires
Les discussions sur 2021 donnent le tournis aux écuries F1
Par :
6 oct. 2019 à 10:56

Les équipes de Formule 1 sont "poussées et tirées dans de nombreuses directions" pendant qu'elles développent les monoplaces pour la saison prochaine tout en débutant un travail "limité" sur la réglementation 2021.

La réglementation technique pour 2021 ne sera publiée qu'à la fin du mois d'octobre, mais les écuries diposent d'ores et déjà d'une idée globale de ce que le nouveau design impliquera. Bien évidemment, la préparation pour cette refonte réglementaire est compliquée par le fait que rien n'a encore été finalisé et gravé dans le marbre, mais également par la saison en cours et le travail mené pour le développement la monoplace 2020.

Quand il lui a été demandé par Motorsport.com quelle était la difficulté de gérer tout cela en coulisses, l'ingénieur en chef de Red Bull, Paul Monaghan, a répondu : "C'est un grand défi, n'est-ce pas ? Nous voulons nous battre contre ces gars [Mercedes et Ferrari], nous sommes obligés de nous pencher sur les règlements 2021 dès maintenant et, comme cela a été discuté, les négociations sont en cours pour savoir ce qu'ils vont donner."

"Nos ressources sont donc poussées et tirées dans de nombreuses directions et les changements proposés pour 2021 sont énormes. Ce n'est pas une évolution comme ce que nous avons connu de 2016 à 2017, et ça va être assez difficile."

Lire aussi :

Théoriquement, les écuries réduisent le développement des F1 de la saison en cours après la trêve estivale et produisent peu de pièces pour les dernières épreuves de la saison. Cela permet à l'usine de se tourner vers la saison à venir. Mais avec la distribution privée d'un brouillon de réglementation pour 2021, les équipes doivent travailler sur la façon de répartir leurs ressources

Quand la même question qu'à Monaghan lui est posée, le directeur technique de Mercedes, James Allison, répond qu'il faut cependant se garder d'allouer trop de ressources au règlement 2021. "[Cette révolution] est assurément bien, bien plus importante que la plupart et ça va la rendre encore plus difficile. Je dirais, cependant, que la nature précise de ces règles est toujours discutée. Et donc, la quantité réelle de travail qui peut être effectué actuellement est relativement limitée parce que, précisément, ces règles ne sont pas encore fixées. Mais ça va être difficile."

Lire aussi :

Du côté de Ferrari, Laurent Mekies, directeur sportif de la Scuderia, assure que l'attention de l'équipe se focalise sur l'affinage des règles 2021 et non sur le fait de débuter la conception de la monoplace. Et ce d'autant plus que Maranello n'est pas très favorable aux restrictions techniques proposées pour réduire les coûts.

"Nous avons un très bon spectacle actuellement et nous sommes toujours un petit peu prudents concernant le fait d'avoir un aussi grand changement, de la magnitude décrite par James. Il pourrait y avoir beaucoup de conséquences imprévues et c'est quelque chose dont nous discutons évidemment avec les parties prenantes pour nous assurer de ne pas déboucher sur quelque chose qui n'est pas aussi bon que ce que nous avons maintenant."

Article suivant
Ecclestone : Liberty doit se concentrer sur Ferrari et Red Bull

Article précédent

Ecclestone : Liberty doit se concentrer sur Ferrari et Red Bull

Article suivant

Masi élabore les "nuances de gris" des règles d'avertissements

Masi élabore les "nuances de gris" des règles d'avertissements
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Scott Mitchell