Disparition de Bianchi - Prost garde un sentiment de révolte

Réagissant avec émotion au décès de Jules Bianchi, Alain Prost a également tenu à revenir sur les circonstances du terrible accident du Grand Prix du Japon, à Suzuka. 

La quadruple Champion du Monde a maintenu sa position ferme quant au fait qu'une "petite erreur de jugement" avait bel et bien mené au drame ce jour-là, dans des conditions de piste exécrables.

Voiture de sécurité

Prost insiste notamment sur le fait qu'il considère toujours, même après publication du rapport d'enquête commandé par la FIA, qu'il était absolument nécessaire de faire entrer la voiture de sécurité avant d'utiliser la dépanneuse contre laquelle Bianchi est venu stopper sa course. 

"J’ai dit ce que je pensais à ce moment-là et je n’ai pas l’intention de changer aujourd’hui, même s’il y a eu des enquêtes et de nombreuses réunions et discussions", a insisté Prost au micro d'i-télé. "Je pense simplement qu’il y a eu une petite erreur de jugement qui a coûté très cher. Il y avait un accident, des conditions déplorables de pluie et de visibilité... Il fallait mettre la voiture de sécurité, ralentir la course avant de faire rentrer la dépanneuse ; c’est ça l’erreur de jugement."

"L’enquête a montré quelque chose de différent, c’est ce qui est un peu révoltant, même si je connais tous ces gens et que je les apprécie. Ils ont fait beaucoup pour la sécurité."

Un point noir à éradiquer

Prost estime que tous les progrès effectués durant de nombreuses années sur le plan de la sécurité ont manqué de s'attarder sur ce qu'il considère comme un éternel point noir : les dépanneuses en piste.

"Depuis 21 ans [et le décès d'Ayrton Senna à Imola le 1er mai 1994], on n’a pas eu d’accident mortel en F1, ça veut dire qu’il y a eu beaucoup de travail de fait. Mais comme partout il y a toujours un peu plus à faire. La seule chose qui restait à faire pour la sécurité concernait cette dépanneuse qui entre sur des circuits."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jules Bianchi
Type d'article Actualités
Tags bianchi, déclaration, sécurité