Dix places de pénalité pour Jean-Éric Vergne

À la suite d'un incident survenu lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Espagne, Jean-Éric Vergne a écopé d'une pénalité de dix places sur la grille de départ de la course

À la suite d'un incident survenu lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Espagne, Jean-Éric Vergne a écopé d'une pénalité de dix places sur la grille de départ de la course.

Le pilote français a en effet perdu une roue après un passage au stand, et la sanction des commissaires ne s'est pas fait attendre. Toro Rosso a par ailleurs reçu une amende de 30 000€ pour avoir renvoyé Vergne en piste de façon dangereuse.

Avant d'apprendre la nouvelle, le directeur de la performance Laurent Mekies avait annoncé les investigations à venir de la part de Toro Rosso.

"Dans l'ensemble, jusqu'aux cinq dernières minutes, la journée se passait bien", soulignait l'ingénieur tourangeau. "Malheureusement, nous avons eu un problème avec l'arrêt au stand de JEV à la fin de son long relais, lorsque nous avons perdu une roue dès qu'il est sorti des stands, mais par chance, personne n'a été blessé. Nous devons comprendre précisément ce qui s'est mal passé et faire en sorte de le corriger pour demain".

C'est en tout cas une sanction qui va compliquer la tâche de Vergne, déjà handicapé par un surpoids de 7 kilogrammes par rapport au poids minimal.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités