Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Djeddah face au casse-tête du ramadan pour 2024

Le Grand Prix d'Arabie saoudite de Formule 1 pourrait avoir lieu en octobre ou plus tard en 2024 s'il ne parvient pas à obtenir le créneau en ouverture de la saison.

Sergio Perez, Red Bull Racing RB18, Charles Leclerc, Ferrari F1-75, et le reste des monoplaces au départ

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Le Grand Prix d'Arabie saoudite pourrait être la première course de la saison 2024 de Formule 1, comme on l'a appris en fin d'année dernière, lorsque les organisateurs du Grand Prix ont révélé que ceux de Djeddah avaient fait cette demande en raison du ramadan, mois de jeûne islamique qui aura lieu du 11 mars au 10 avril.

Cependant, le Prince Khalid bin Al Faisal, président de la Fédération saoudienne de l'automobile et de la moto, a déclaré ce vendredi qu'aucune décision finale n'avait été prise, dans l'attente de discussions avec Formula One Management et les écuries.

"Il est encore trop tôt", a-t-il commenté. "Nous adorerions organiser la course d'ouverture, et c'est évidemment quelque chose dont nous devrions discuter maintenant avant l'annonce du calendrier. Nos voulons connaître l'avis des équipes car nous voulons ce qui est le mieux pour FOM et ce qui est le mieux pour les équipes. Si c'est la meilleure solution, nous adorerions accueillir la course d'ouverture, mais rien n'est fixé pour l'instant."

Le Prince Khalid a ajouté que si la course saoudienne ne pouvait avoir lieu avant le Ramadan, elle devrait probablement être déplacée en fin d'année : "Ce sera soit l'Arabie saoudite, soit Bahreïn qui pourra avoir une course avant le ramadan. Après le ramadan, il fait chaud en avril et en mai, alors mars est le dernier moment où la météo est convenable. On a vu quand les courses avaient lieu en avril à Bahreïn qu'il faisait trop chaud. Mais il faut que nous discutions avec FOM et les équipes, puis nos prendrons nos décisions. Sinon, cela passera en octobre ou après, quand la météo commencera à être meilleure dans notre région."

An aerial view of the circuit

Une vue aérienne du circuit

Le GP d'Arabie saoudite à Djeddah jusqu'en 2027

Il était prévu que le circuit urbain de Djeddah accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite pour une courte durée seulement, l'épreuve devant ensuite être transférée sur un circuit permanent situé dans la nouvelle ville de Qiddiya. Mais puisque les travaux dans la future capitale saoudienne du divertissement ne suivent pas le rythme prévu, le prince Khalid Bin Sultan Al Faisal s'attend désormais à ce que le Grand Prix de F1 reste à Djeddah pendant encore quatre ans.

"Les choses changent dans ces grands projets, et nous ne pouvons tout simplement pas construire un circuit entouré de chantiers, parce qu'une partie du circuit passe à l'intérieur de la ville", a-t-il expliqué. "Nous voulons nous y rendre lorsque la ville sera achevée. Cela prendra plus de temps que prévu car nous sommes en train de refaire le plan directeur, nous pensons nous y rendre en 2027 ou en 2028."

Le prince Khalid a également rappelé que l'Arabie saoudite restait ouverte à l'idée d'organiser deux Grands Prix de F1 une fois que les travaux à Qiddiya seraient achevés : "L'idée d'organiser deux courses en Arabie saoudite est réalisable. La F1 se développe. Il y a une grande demande ici parce que les grandes régions saoudiennes sont très éloignées. Le sport se développe, la demande aussi. Je ne serais donc pas surpris si l'Arabie saoudite accueillait deux courses dans un avenir proche."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Piastri ne regrette pas d'avoir préféré McLaren à Alpine
Article suivant EL2 - Verstappen continue de battre la mesure

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse