Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
45 jours
09 mai
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
94 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
101 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
136 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
150 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
178 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
185 jours
12 sept.
Course dans
192 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
206 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
210 jours
10 oct.
Course dans
220 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
234 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
241 jours

Les deux domaines clés que McLaren veut améliorer en 2021

McLaren espère de meilleures performances dans les virages lents et une monoplace moins sensible au vent en 2021.

Les deux domaines clés que McLaren veut améliorer en 2021

McLaren a bien progressé l'an passé avec sa MCL35 et espère que l'adoption des unités de puissance Mercedes va apporter un gain en performance. Mais au-delà de ce changement de moteur, la structure de Woking s'efforce d'améliorer sa voiture dans deux domaines clés.

"Je pense que notre point fort, ce sont typiquement les virages rapides", explique James Key, directeur technique. "Dès le début de la saison, nous étions très compétitifs dans les virages moyens et rapides. Les freinages en ligne droite sont un autre point fort pour nous, ce qui nous a été bénéfique sur certaines pistes comme l'Autriche."

Lire aussi :

"En termes de faiblesses, je pense que nous devons encore nous améliorer un peu à basse vitesse. Nous ne sommes pas aussi faibles [qu'en 2019], et nous avons certainement fait de gros efforts pour essayer d'améliorer l'équilibre et la constance que nous avions dans certains types de virages lents. Puis, dans certaines conditions, la voiture n'est pas aussi performante que nous l'aimerions – dans certaines conditions d'aéro ou d'adhérence – ce que nous voyons plus ou moins sur les données. Il nous faut comprendre ça, mais ça ne se résout pas du jour au lendemain."

"Voilà nos véritables objectifs. Je pense que si nous pouvons améliorer ça en partie, nous aurons une voiture plus constante d'une course sur l'autre."

L'an dernier, Carlos Sainz et Lando Norris ont parfois souffert du vent, dont les changements de direction impactaient fortement l'équilibre de la MCL35. Déceler la cause du problème grâce aux simulations n'était pas facile, mais McLaren semble avoir compris comment le résoudre sur la MCL35M de 2021.

"Nous avons eu ce problème", reconnaît Key. "Nous pensons avoir identifié une cause, qui n'est qu'une caractéristique de la voiture que nous devons modifier. Mais avec toutes ces choses-là, il n'y a pas de remède miracle, il faut juste travailler dessus. Mais nous sommes probablement un peu plus affectés par le vent que les autres, positivement comme négativement, selon sa direction."

"Bien sûr, toutes les voitures en souffrent. Nos pilotes ont dit qu'ils avaient vu des voitures devoir bloquer des roues et avoir des problèmes aussi, donc je pense que cela affecte tout le monde. Mais peut-être qu'à l'occasion, quand c'était dans la mauvaise direction ou quand cela affectait un certain virage d'une certaine manière, ça avait un pire effet sur nous."

partages
commentaires

Related video

Une première rencontre impromtue entre Sainz et les tifosi

Article précédent

Une première rencontre impromtue entre Sainz et les tifosi

Article suivant

Fisichella : Un remplacement F1 raté mais une seconde carrière Ferrari

Fisichella : Un remplacement F1 raté mais une seconde carrière Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren
Auteur Jonathan Noble