La F1 doit jouer un "rôle actif" sur les problèmes sociaux

Après une année marquée par la prise en compte des problématiques liées à la question de la diversité et du racisme, notamment au travers de #WeRaceAsOne, le nouveau PDG de la F1 Stefano Domenicali estime qu'il faut maintenir cette dynamique.

La F1 doit jouer un "rôle actif" sur les problèmes sociaux

La Formule 1 a lancé l'initiative #WeRaceAsOne (que l'on peut traduire par "Nous sommes unis dans la course") avant le début effectif de la saison 2020, à la fois pour saluer les efforts faits et à faire dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 mais aussi pour tenir compte des problématiques sociales concernant la diversité et la lutte contre le racisme et les discriminations. Même si les choses ne se sont pas toujours passées du mieux possible, du temps a été alloué aux pilotes avant les courses pour marquer leur soutien à ces questions dans le cadre du protocole, la plupart d'entre eux choisissant de le faire en posant un genou à terre.

Lire aussi :

Selon les informations de Motorsport.com, la F1 va explorer avec les pilotes et les écuries toutes les possibilités pour 2021 dans les semaines à venir, avant de décider comment ces problématiques seront mises en valeur avant le départ des Grands Prix. Pour le nouveau PDG de la discipline, Stefano Domenicali, il est important que le championnat demeure conscient de ces questions.

"Je pense que c'est un point sur lequel l'année dernière a été très focalisée, celui du racisme", a déclaré Domenicali dans une interview avec Sky Sports. "Mais la diversité et 'We Race As One', je pense que cela nous donnera l'occasion de mettre en lumière le temps qui précède le début de la course, d'utiliser ces minutes pour mettre en avant les valeurs liées à ce programme et à ce sujet spécifique."

"Ce que nous avons à l'esprit, c'est d'utiliser ce temps pour partager avec les pilotes et les équipes la manière dont nous pouvons utiliser l'attention que le monde de la F1 devra accorder, pas seulement jusqu'à la fin de la saison, mais aussi pour le programme pour la diversité et 'We Race As One'. Nous utiliserons ce moment pour nous assurer que tout le monde comprenne que la Formule 1 ne vit pas en dehors de ce monde. La Formule 1 veut jouer un rôle actif dans la promotion de ces valeurs."

Lire aussi :

Domenicali va plus loin en affirmant que le maintien de ces initiatives était "absolument" prioritaire. Il se réjouit par ailleurs de voir que les pilotes s'engagent de plus en plus sur ces questions et utilisent leur plateforme pour appeler au changement.

"Les pilotes réalisent de plus en plus qu'ils sont les ambassadeurs de la Formule 1 dans une dimension différente, non seulement pour leurs compétences techniques mais aussi pour la façon dont ils peuvent faire passer le bon message de la F1. Je pense qu'ils vont apprécier."

"Bien sûr, nous ne voulons pas faire de politique, car ce n'est pas notre affaire, mais nous voulons mettre en avant les valeurs de la société. Je pense que les jeunes pilotes ont une compréhension et une sensibilité différentes sur ce sujet, et je crois que nous nous y engageons parce que ce sera un message très important, que la Formule 1 est et sera dans le futur, le protagoniste sur ce sujet."

partages
commentaires
Grosjean n'exclut pas un retour en F1 pour une pige

Article précédent

Grosjean n'exclut pas un retour en F1 pour une pige

Article suivant

Le développement aéro restera "roi" malgré le gel du châssis

Le développement aéro restera "roi" malgré le gel du châssis
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard