Ecclestone est contre la protection du cockpit

Le directeur général du Formula One Group, Bernie Ecclestone, a déclaré ne pas être en faveur de l'Aeroscreen de Red Bull, testé vendredi par Daniel Ricciardo.

Ecclestone est contre la protection du cockpit
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H avec la protection de cockpit de type
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 avec l'Aeroscreen
Charlie Whiting, délégué de la FIA inspecte l'Aeroscreen de la Red Bull Racing RB12
Bernie Ecclestone

En vue de 2017, les études et les tests se poursuivent sur des dispositifs de protection du pilote, avec deux solutions qui sont aujourd'hui en lice pour équiper la prochaine génération de Formule 1 : le Halo utilisé par Ferrari lors des essais privés à Barcelone et l'Aeroscreen utilisé par Red Bull lors des essais libres à Sotchi. Une décision devrait être prise le 1er juillet prochain.

Interrogé sur l'Aeroscreen par Motorsport.com, Bernie Ecclestone a répondu, ironiquement : "Nous allons avoir beaucoup d'arrêts aux stands maintenant, quand ils devront s'arrêter pour nettoyer la vitre et le reste. Ça sera bien."

Quand il lui est demandé s'il préfère le Halo, il déclare : "Pas particulièrement. Je n'en aime aucun." Avant d'ajouter que la discipline ne devrait "rien" faire au niveau de la protection du cockpit.

"Je pense juste au fait d'essayer de simuler quelque chose quand on a un objet statique, et de lui tirer dessus, alors qu'en course, quand la roue se détachera, normalement les deux voitures seront en mouvement."

"Alors, comment peut-on simuler cela en ayant une voiture statique ? Et de toute façon, comment peut-on savoir ce qui va se passer avec une roue ? Si ça percute cela, ça va probablement rebondir de toute façon, donc je ne sais pas."

Enfin, quand les propos de Lewis Hamilton sur le fait que le danger faisait partie de l'attrait de la Formule 1 lui sont rapportés, il dit : "Dans son cas, je ne sais pas si l'argent fait la moindre différence aussi. Nous pouvons la rendre plus dangereuse s'il le veut."

Avec Adam Cooper

partages
commentaires
Les pilotes Williams surpris par la rapidité des arrêts au stand
Article précédent

Les pilotes Williams surpris par la rapidité des arrêts au stand

Article suivant

Comment Mercedes a évité une pénalité moteur pour Hamilton

Comment Mercedes a évité une pénalité moteur pour Hamilton
Charger les commentaires