Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Ecclestone ne reconnaît plus Hamilton, Wolff en rigole

partages
commentaires
Ecclestone ne reconnaît plus Hamilton, Wolff en rigole
Par :
29 avr. 2018 à 07:45

En marge du Grand Prix d'Azerbaïdjan, Bernie Ecclestone s'est laissé aller à l'une de ces sorties médiatiques qu'il aime tant.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Bernie Ecclestone
Toto Wolff, directeur exécutif Mercedes AMG
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 dans le Parc Fermé
Flavio Briatore, Arif Rahimov, promoteur Baku Street et Bernie Ecclestone
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Sebastian Vettel, Ferrari et Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+

S'il n'occupe plus de rôle majeur ni décisionnaire en F1, l'ex-grand argentier n'a rien perdu de sa gouaille, et il l'a démontré au moment de juger le début de saison de Lewis Hamilton. Interrogé par Sky Sports au sujet du quadruple Champion du monde, en quête de victoire depuis octobre dernier, Ecclestone n'y est pas allé par quatre chemins.

"Il ne semble pas être le Lewis qu'il était auparavant", a-t-il lâché. "Je ne sais pas si c'est moi, mais quand on lui parle et quand on regarde la manière dont il se comporte, ce n'est plus le pilote qu'il était. Il est toujours très rapide, toujours super talentueux, c'est toujours un super gars. Mais peut-être qu'il est un petit peu fatigué de voyager et qu'il en a marre de certaines choses."

Lewis Hamilton n'a pas pris la peine de commenter ces déclarations d'Ecclestone, mais son directeur d'équipe Toto Wolff l'a fait pour lui. L'Autrichien préfère s'en amuser, pas tellement surpris par la manière de faire.  

"Nous avons tous beaucoup de respect pour Bernie, mais nous avons aussi appris à prendre ses déclarations avec le sourire", tempère-t-il. "Lewis est remarquablement à l'aise avec ce genre de choses, je pense qu'il voit ça de manière assez détendue."

"Bernie vient, il lance une grenade et on retrouve ça dans les journaux, c'est formidable. C'est la manière de faire de Bernie, il vous a tous permis de venir ici [en F1], moi compris, et il a rendu ce sport très grand. C'est le récit hors de la piste, une autre chose à écrire et dont on peut parler."

Je vois toujours le désir de gagner chez Lewis.

Toto Wolff, directeur de Mercedes

Si le début de saison de Mercedes est étonnant puisque la marque à l'étoile n'a pas remporté un seul des trois premiers Grands Prix, Toto Wolff sait à quel point la roue peut tourner rapidement en F1. La facilité avec laquelle le supposé manque de motivation de son quadruple Champion du monde est évoqué par certains n'a aucune légitimité selon lui.

"Les nouvelles vont vite de nos jours, on oscille entre l'exubérance et la déprime, puis ça change à nouveau", fait-il remarquer. "Quand les choses ne vont pas dans la bonne direction, c'est la fin du monde, et quand on gagne deux courses de suite, c'est la domination totale de Mercedes qui détruit la F1."

"Peut-être qu'il y a un juste milieu. Nous n'avons pas été performants collectivement, pas au niveau que nous voulions lors des dernières courses. Il y a eu trois courses que nous n'avons pas pu gagner, c'est un fait. Mais je vois toujours la flamme et le désir de gagner chez Lewis."

Article suivant
Pirelli dévoile les stratégies pour le GP d'Azerbaïdjan

Article précédent

Pirelli dévoile les stratégies pour le GP d'Azerbaïdjan

Article suivant

Williams nie vouloir devenir l'équipe B de Mercedes

Williams nie vouloir devenir l'équipe B de Mercedes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Glenn Freeman