Ecclestone - "Jamais le V8 n'aurait dû être abandonné"

Bernie Ecclestone n'a jamais caché son aversion pour le V6 turbo hybride qui constitue la fameuse unité de puissance, soit l'élément central déterminant le niveau de performance actuel des Formule 1, mais également le son produit par les monoplaces.

Le Grand Argentier de la F1 est allé jusqu'à émettre l'idée de moteurs V8 clients, mais celle-ci a immédiatement été rejetée par le Groupe Stratégique. Pour autant, Ecclestone n'en reste pas moins nostalgique du huit cylindres atmosphérique.

"Je voudrais évidemment voir le V8 revenir," confie le patron de la Formule 1 dans F1 Racing. "Jamais ce moteur n'aurait dû être abandonné, nous n'aurions pas dû nous en séparer. Le public doit comprendre que lorsque le V6 turbo actuel fut conçu, personne ne comprenait que cela allait donner en piste."

Le V6 turbo hybride est une centrale électrique, pas un moteur.

Bernie Ecclestone

"Il s'agit de centrales électriques, pas de moteurs. Et de plus, cela n'a rien à voir avec les voitures de route, jamais ils ne seront utilisés pour les véhicules de série. Le KERS par exemple, nous en avons besoin, on le retrouve à présent sur les véhicules des gens. Mais les unités de puissance hybrides telles que celles que nous utilisons ne seront jamais commercialisées."

"Plus important encore : je pense que ce moteur ne représente pas la F1. Et il n'attire pas les gens. Je vais oser cette comparaison : c'est comme si vous alliez voir un ballet et que les danseuses portaient des chaussures de montagne. Vous seriez très étonné et ce n'est pas ce à quoi vous vous attendiez."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags atmosphérique, bernie ecclestone, hybride, turbo, unités de puissance, v6, v8