Ecclestone : La F1 n'a plus besoin d'Accord Concorde

Après être parvenu à trouver des accords commerciaux directs avec chaque équipe du plateau pour les années à venir plutôt que de faire signer à tous un nouvel Accord Concorde jusqu’en 2020, Bernie Ecclestone estime qu’il n’est plus utile de lier...

Après être parvenu à trouver des accords commerciaux directs avec chaque équipe du plateau pour les années à venir plutôt que de faire signer à tous un nouvel Accord Concorde jusqu’en 2020, Bernie Ecclestone estime qu’il n’est plus utile de lier les teams F1 à la FOM par le biais de l’Accord Concorde.

Apparu en 1981 pour coordonner les détails commerciaux du sport, le lien contractuel se limitait à toutes les questions d’ordre financières, sans avoir d’influence sur la nature des accords techniques et sportifs régissant la F1 (cette partie revenant à la FIA).

Pour Bernie Ecclestone, les récentes décisions prises par le biais du Groupe Stratégique prouvent que l’équilibre est atteint, même si certains teams gardent une voix bien moins influente que d’autres dans le processus (le Groupe Stratégique est composé de six teams, de la FIA et du Formula One Group).

« Je pense que tout le monde les a oubliés, pour être honnête », s’amuse Ecclestone au sujet de l'Accord Concorde, dans le Wall Street Journal. « Avec l’accord que nous avons actuellement avec le Groupe Stratégique, nous n’en avons pas vraiment besoin ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités