Ecclestone - "La F1 pourrait poursuivre avec deux moteurs différents"

Bernie Ecclestone pense que les discussions autour du règlement moteur adopté à l'horizon 2017 restent ouvertes pour l'heure, et affirme qu'il serait possible de poursuivre avec deux types de moteurs différents.

Récemment, le grand patron de la F1 avait affirmé vouloir revenir au moteur V8 accompagné du système de récupération d'énergie KERS, afin de réduire les coûts pour les équipes. Ecclestone a également expliqué que la solution d'un V6 bi-turbo à coût réduit, agrémenté du KERS, pourrait représenter une option viable.

Le Directeur de l'équipe Mercedes Toto Wolff a toutefois déclaré que les motoristes n'entendaient pas modifier la version actuelle du V6 turbo hybride, si ce n'est pour en augmenter la puissance à 1000 cv.

Dans tous les cas, il est aujourd'hui impératif de réduire les coûts pour les équipes clientes afin d'en assurer la survie, et la FIA se penche également sur ce problème via le Groupe Stratégique.

"Tout dépend de ce que nous allons faire," a déclaré Bernie Ecclestone à Motorsport.com. "Toto [Wolff] parle beaucoup mais je ne vois pas grand-chose bouger, si vous voyez ce que je veux dire."

"En vérité, je n'ai jamais voulu revenir au V8, j'ai d'abord voulu mettre en place un moteur unique en F1 qui représenterait disons 10% de ce que les motoristes dépensent aujourd'hui. Cette réglementation réduirait considérablement les coûts. Je suis toutefois d'accord pour conserver également les unités de puissance actuelles à conditions que les équipes en bénéficient à des prix réalistes."

Interrogé sur la façon dont deux types de moteurs pourraient éventuellement être en concurrence, Ecclestone répond : "Nous avons testé les turbos avec des moteurs atmosphériques, c'est tout à fait possible."

Les prix doivent diminuer

Les discussions actuelles pourraient servir à faire pression sur les motoristes afin de réduire les prix actuels des moteurs. Comme l'indiquait Monisha Kaltenborn ce jeudi, les coûts ont considérablement augmenté lors du passage du V8 au V6 hybride l'an dernier, et les équipes de milieu de grille ne veulent pas financer le développement du prochain moteur utilisé en F1.

"Vous ne pouvez pas satisfaire tout le monde," réagit Ecclestone. "Si le programme de recherche et développement est bon, il est normal que les équipes paient pour cela. Ce moteur ne sera jamais utilisé dans une autre voiture ou dans un bateau, il est conçu exclusivement pour la F1."

"Les règlements ont été mis en place, les ingénieurs ont énormément travaillé pour mettre au point les V6 turbo hybrides et ils ont très bien fait cela, mais ces moteurs doivent être moins chers, c'est impératif."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Toto Wolff , Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités
Tags bernie ecclestone, hybride, moteur, règlementation, turbo, v6, v8