Ecclestone, libre, plaisante au sujet des réseaux sociaux

Bernie Ecclestone a donné une brève interview dans le paddock de Spa-Francorchamps, après la séance d'Essais Libres 1, et a donné son bref point de vue sur de nombreux sujets en vogue actuellement dans le paddock F1, à commencer par le verdict du...

Bernie Ecclestone a donné une brève interview dans le paddock de Spa-Francorchamps, après la séance d'Essais Libres 1, et a donné son bref point de vue sur de nombreux sujets en vogue actuellement dans le paddock F1, à commencer par le verdict du procès en Allemagne qui l'opposait à un groupe bancaire l'accusant de corruption.

"Cela ne concernait pas la F1. Il faut faire des choses le weekend, que je dois rattraper. J'ai manqué des choses", s'est contenté de regretter Ecclestone, qui se réjouit maintenant de pouvoir de nouveau faire son travail dans le paddock.

"C'est bien. On a eu beaucoup de gens biens qui m'ont parlé", a-t-il poursuivi, faisant allusion aux déclarations positives à son encontre faites par plusieurs grands acteurs de la F1, comme le Directeur de l'Equipe Red Bull, Christian Horner.

Interrogé sur ce que cette procédure et son résultat changeront dans le fonctionnement du board de la F1, la réponse est sans appel : "rien"!

Heureux d'être à Spa – "la course est vraiment bonne ici", Ecclestone n'a pas manqué d'adresser une petite plaisanterie à l'adresse des Directeurs d'Equipes ayant récemment poussé un coup de gueule

au sujet de l'absence de la F1 des réseaux sociaux

. Interrogé sur l'arrivée du jeune Max Verstappen l'an prochain, Ecclestone a répliqué avec ironie : "C'est bien. Il arrive sans doute grâce aux réseaux sociaux"!

Quant à la Russie, où règne un contexte politique particulier avant la première édition du GP national? "On sera là. Il y a un deal".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone , Max Verstappen
Type d'article Actualités