Ecclestone : "Pas besoin d'une seconde course en Espagne"

Bernie Ecclestone a rapidement écarté la possibilité de voir un deuxième Grand Prix être organisé en Espagne à l'avenir, alors que les contours d'unprojet dans les rues de Madridsemblaient se dessiner

Bernie Ecclestone a rapidement écarté la possibilité de voir un deuxième Grand Prix être organisé en Espagne à l'avenir, alors que les contours d'un

projet dans les rues de Madrid

semblaient se dessiner. Le Grand Prix qui se tient à Barcelone est quant à lui sous contrat avec la FOM jusqu'en 2016.

Le grand argentier de la Formule 1 a bien confirmé qu'il y avait des discussions, mais que rien n'aboutirait. "Nous n'allons pas faire de course à Madrid", a confié Ecclestone à Forbes. "Nous n'avons pas besoin d'une seconde course en Espagne. C'est assez comme cela."

En revanche, la tentation d'emmener la catégorie reine à Las Vegas se confirme. Ce projet évoqué depuis quelques jours et dont Ecclestone a lui-même parlé va être évalué. Les promoteurs ont d'ailleurs invité le patron de la FOM en marge du Grand Prix des Etats-Unis. "Il y a un consortium à Las Vegas qui veut organiser une course. Ils sont très sérieux et veulent me voir sur le chemin du Texas, nous verrons bien", a glissé Ecclestone.

Toutes ces perspectives laissent de nouveau entrevoir un futur calendrier avec plus de 20 courses dans les prochaines années. Un sujet qui inquiète régulièrement les équipes, mais beaucoup moins Ecclestone. "Si je veux faire plus de 20 courses, je n'ai pas besoin du consentement des équipes. Je ne crois pas. Je ne m'en soucie pas", assure-t-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités