Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Ecclestone prend Bakou en modèle et espère un GP nocturne

partages
commentaires
Ecclestone prend Bakou en modèle et espère un GP nocturne
Par :
22 juin 2016 à 16:30

Pour Bernie Ecclestone, il n’y a quasiment rien à changer à Bakou en vue de la deuxième édition du Grand Prix d’Europe l’année prochaine. Toutefois, il aimerait que la course se déroule en nocturne dans les rues de la capitale azérie. 

Bernie Ecclestone
Azad Rahimov, Ministre des Sports de l'Azerbaïdjan avec Bernie Ecclestone
Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H
Jenson Button, McLaren MP4-31
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Max Verstappen, Red Bull Racing RB12

Après une première édition réussie, le grand argentier de la Formule 1 considère que Bakou a fixé des standards et une approche dont d’autres circuits doivent s’inspirer. Quand Motorsport.com lui a demandé s’il y aurait quelque chose à faire différemment pour l’édition 2017, Bernie Ecclestone a répondu : "Pas vraiment."

"Nous devons avoir une bonne réflexion à ce sujet, mais je ne crois pas. Ils pourraient ouvrir un peu plus les rues. Ils le feront, c’est certain. Cette année c’était difficile, car ils ne connaissaient pas."

"J’aimerais voir un départ à 19 heures", a-t-il ajouté en faisant clairement allusion à un Grand Prix nocturne. "Nous allons voir, ils étudient cela."

Selon le promoteur du Grand Prix d’Europe, le coût d’installation de l’éclairage s’élèverait à 20 millions d’euros. Sur le plan logistique, cela viendrait aussi s’ajouter à une mise en place du circuit qui constitue déjà un processus supérieur à six mois. 

Un exemple pour les autres

Ecclestone ne manque pas de mots pour complimenter le travail des organisateurs et les efforts consentis pour accueillir la Formule 1 dans des conditions à la hauteur de ses attentes. Il a d'ailleurs rapidement mis de côté les problèmes survenus en début de week-end avec les vibreurs, rappelant qu’il s’agissait d’une première course. 

"C’est super ; très, très bon", a-t-il commenté. "Si tous les endroits où nous allons faisaient l’effort que ces gens ont fait ici, ce serait fantastique. Ils ont fait un travail incroyable. Le circuit est vraiment bon également. Lorsque nous avons défini le tracé, il y avait une ou deux manières dont nous aurions pu le changer, mais je voulais passer près du vieux château. Ça semble bien."

Propos recueillis par Adam Cooper

Article suivant
Kurt Busch aimerait tester une F1

Article précédent

Kurt Busch aimerait tester une F1

Article suivant

Renault - "Quoi qu’il arrive, nous n’abandonnerons pas"

Renault - "Quoi qu’il arrive, nous n’abandonnerons pas"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Europe
Lieu Baku City Circuit
Auteur Adam Cooper